NOUVELLES

Cet homme marche 34 kilomètres pour aller au travail et en revenir chaque jour

03/02/2015 04:46 EST | Actualisé 03/02/2015 09:52 EST
Detroit Free Press

Il faut 8 heures de marche à pied à James Robertson pour aller et revenir de son travail tous les jours. Sur la totalité des trajets - de 74 kilomètres - il en parcourt 34 par jour.

Âgé de 56 ans, James Robertson travaille dans le moulage pour l'entreprise Schain Mold & Engineering, un fabricant de pièces en plastique situé à Rochester Hills dans le Michigan.

Il vit à Detroit et ces dix dernières années, après que sa Honda Accord de 1988 l'a lâchée, il a dû se débrouiller avec le peu de transports en commun qui lui permettent de faire quelques trajets et ses deux pieds pour sa randonnée quotidienne, selon le Detroit Free Press.

Il n'a pas les moyens de s'acheter une voiture et de l'entretenir, ne gagnant que 10,55$ de l'heure, et il ne peut pas non plus déménager pour vivre plus près de son travail, car sa compagne a hérité de la maison où ils vivaient tous les deux.

James Robertson part de chez lui vers 8h le matin pour arriver au travail à 14h. Il fait son quart de travail jusqu'à 22h. Il prend le dernier bus pour Detroit à 1h du matin et n'arrive chez lui que vers 4h du matin, selon le média. Il fait une prière à chaque fois qu'il arrive à la maison sain et sauf, car les endroits qu'il traverse de nuit sont parfois mal fréquentés. Malgrè cela, il n'est jamais absent au travail et ne se plaint pas.

«Je ne me vois pas ne pas travailler», dit-il.

À la suite de la publication de l'histoire de James Robertson dans le Detroit Free Press, des milliers d'internautes ont réagi sur Facebook pour demander comment ils pouvaient lui venir en aide. Evan Leedy un étudiant de la Wayne State University à Detroit a lancé un compte GoFundMe pour lever des fonds qui lui permettraient de s'acheter une voiture.

Dans une entrevue téléphonique avec le Huffington Post lundi, Evan Leedy a dit que l'idée lui venait du photographe Brandon Stanton à l'origine de Humans of New York, dont l'initiative a permis de recueillir plus de 1 million de dollars pour envoyer des écoliers d'un quartier de Brooklyn en proie à une forte criminalité en voyage à Harvard.

Au début, Evan Leedy pensait que personne ne ferait de dons. Alors, il s'est fixé un objectif plutôt modeste de 5 000$ US. Mais en une seule journée, les dons ont afflué pour atteindre presque 50 000$ US. Puis plus de 230 000 dollars en deux jours.

«C'est sûr que c'est plus que ce qu'il faut pour une voiture, a-t-il expliqué à nos collègues du Huffington Post aux États-Unis. Peut-être pourra-t-il utiliser ce montant pour déménager et s'installer ailleurs... Nous avons contacté des concessionnaires Chevrolet et Honda. Les deux veulent lui donner une voiture. Comme ça il pourra utiliser le reste pour faire ce qu'il veut avec.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Detroiters Share Their Photos Of The City