NOUVELLES

Silvio Berlusconi obtient une réduction de peine pour bonne conduite

02/02/2015 05:15 EST | Actualisé 04/04/2015 05:12 EDT

ROME - La peine d'un an de bénévolat hebdomadaire infligée à Silvio Berlusconi a été réduite de six semaines, un juge milanais estimant que l'ancien premier ministre italien avait jusqu'ici fait preuve de bonne conduite.

Reconnu coupable de fraude fiscale en 2013, le magnat des médias, âgé de 78 ans, avait été condamné à pratiquer le bénévolat une fois par semaine, pendant un an, dans un hôpital pour personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer, dans la région de Milan.

L'avocate de Berlusconi, Valentina Bolis, a indiqué lundi qu'un juge avait retranché 45 jours à cette sentence, ce qui signifie que le leader de droite aura purgé la totalité de sa peine au début de mars.

Selon Mme Bolis, le directeur de l'Institut Sainte-Famille pour personnes âgées et malades et un travailleur social qui rencontre Berlusconi tous les mois ont tous les deux fourni au tribunal des avis favorables sur sa bonne conduite.

D'abord condamné à quatre ans de prison ferme, «il Cavaliere» avait bénéficié d'une amnistie et vu sa peine réduite à un an. Étant donné son état de santé, il était admissible à la détention à domicile, mais le tribunal avait plutôt opté pour des travaux communautaires.

Cette condamnation lui a quand même coûté son siège au Sénat, mais il est toujours leader du parti Forza Italia.

PLUS:pc