DIVERTISSEMENT

Prix Opus: les gagnants de la soirée

01/02/2015 07:12 EST | Actualisé 04/04/2015 05:12 EDT
Jeff Fusco via Getty Images
PHILADELPHIA, PA - JANUARY 26: Philadelphia Orchestra Music Director Yannick Nézet-Séguin performs with the Philadelphia Orchestra at the Academy of Music's 156th Anniversary Concert at the Academy of Music on January 26, 2013 in Philadelphia, Pennsylvania. (Photo by Jeff Fusco/Getty Images)

Le directeur artistique de l'Orchestre Métropolitain, Yannick Nézet-Séguin, et la pianiste Hélène Grimaud ont été récompensés à deux reprises au 18e Gala des prix Opus qui s'est déroulé dimanche à la salle Bougie du Musée des beaux-arts de Montréal.

Le duo a remporté les prix de Concert de l'année - Montréal et celui de Concert de l'année - Musique romantique, postromantique, impressionniste pour leurs prestations communes des 12 et 13 juin derniers. Le premier prix est accompagné d'une bourse de 3000 $, remise par le Conseil des arts de Montréal.

Le lauréat du prix Compositeur de l'année, Samy Moussa, a quant à lui reçu une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec. Âgé de 30 ans, Samy Moussa a signé depuis 2005 près d'une trentaine d'œuvres, dont deux opéras. Le natif de Montréal collabore avec plusieurs orchestres et ensembles canadiens et européens, dont l'Orchestre symphonique de la radio de Vienne, l'Orchestre national de Lorraine et le Nouvel Ensemble moderne de Montréal.

Andrei Feher a été sacré Découverte de l'année et a reçu une bourse de 2500 $ offerte par l'entreprise Fordia. Le plus jeune assistant-chef en résidence de l’histoire de l’Orchestre Métropolitain a dirigé les musiciens en remplacement de Yannick Nézet-Séguin en février dernier.

De l'autre côté du spectre, le prix Hommage a été remis à Johanne Goyette, la présidente et fondatrice d'ATMA Classique. En 20 ans, sa maison de disque s'est bâti un catalogue qui compte plus de 450 titres représentant un large éventail de style musicaux. Mme Goyette a oeuvré à la production d'enregistrements multicanaux et a su négocié le virage numérique en distribuant son catalogue en ligne en format Flac qualité studio.

Louise Bessette a été sacrée Interprète de l'année et s'est vue remettre 5000 $ par le Conseil des arts du Canada. La compagnie Sacré Tympan a reçu le même montant de la part du ministère québécois de la Culture et des Communications pour son spectacle Pierre et le pou, choisi Production de l'année - Jeune public.

En tout, 27 prix ont été remis au cours de cette cérémonie animée par le musicologue Pierre Vachon et l'animateur d'ICI Musique Stanley Péan.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

15 albums québécois dans la mire en 2015