NOUVELLES

Pete Carroll stands by decision to call a pass at end of Super Bowl loss

02/02/2015 04:47 EST | Actualisé 04/04/2015 05:12 EDT

PHOENIX, États-Unis - Moins de 16 heures plus tard, l'entraîneur-chef des Seahawks de Seattle, Pete Carroll était toujours abasourdi du résultat du Super Bowl XLIX tout en défendant la décision d'effectuer une passe de la ligne de 1 dans les derniers instants de la rencontre, une décision qui alimentera encore longtemps les discussions.

Si près d'une autre célébration. Si près de devenir la nouvelle dynastie de la NFL.

«C'est le choc et la déception de voir ce match nous échapper à la toute fin, a déclaré lundi un sombre Carroll avant que les Seahawks ne retournent chez eux après leur défaite de 28-24 subie aux mains des Patriotes de la Nouvelle-Angleterre. Nous devrons vivre avec cela, mais à long terme, ça nous rendra plus fort, nous donnera de la perspective. C'est très difficile actuellement.»

Carroll n'a pas renié sa décision de commander une passe au quart Russel Wilson alors que les Seahawks se tenaient à la ligne de 1 des Pats avec 26 secondes à faire. Cette passe, à l'intention de Ricardo Lockette, a été interceptée par Malcolm Butler.

L'entraîneur a aussi défendu le coordonnateur à l'attaque, Darrell Bevell, grandement critiqué pour avoir appelé un jeu de passe alors qu'il compte sur Marshawn Lynch dans le champ arrière.

«Nous sommes si chanceux de l'avoir. Il a été au coeur de tout ce que nous avons accompli, a dit Carroll. Je le dis sans réserve et n'allez pas croire qu'il y ait quelque chose de sous-entendu, parce que c'est un gars extraordinaire au sein de notre personnel d'entraîneurs et il est très important pour l'avenir de notre équipe.»

Carroll a expliqué que le cadran et le nombre de temps d'arrêt toujours disponibles pour les Seahawks lui ont fait réaliser que l'équipe devrait passer au moins une, peut-être deux fois de la ligne de 1. Il a donné le mérite à Butler pour l'interception et à son coéquipier Brandon Browner pour avoir neutralisé le receveur Jermaine Kearse sur le jeu, créant ainsi de l'espace pour Butler.

Les Seahawks ont décidé de lancer le ballon après avoir noté que les Patriots avaient envoyé leurs plus gros joueurs de ligne, ceux chargés justement de défendre la ligne des buts, a indiqué Carroll. L'équipe tentait également de gruger le plus de temps possible avec Tom Brady sur les lignes de côté.

«Nous aurions facilement pu faire autrement, mais quand ils ont envoyé ces gros joueurs, j'ai su que nous avions l'avantage dans les duels sur le jeu aérien, alors je me suis dit: 'Passons le ballon. C'est correct', a raconté Carroll. Nous allions lancer le ballon sur l'un de ces essais, voire deux de ces essais, selon la façon dont nous aurions eu à protéger le cadran. Nous devions réussir tous nos jeux.»

PLUS:pc