NOUVELLES

Obama demande 1 milliard $ pour lutter contre l'immigration illégale des enfants

02/02/2015 06:04 EST | Actualisé 04/04/2015 05:12 EDT

WASHINGTON - Le président Barack Obama veut consacrer un milliard de dollars à la lutte contre l'immigration illégale en provenance de trois pays d'Amérique centrale.

Ce souhait figure dans les demandes budgétaires de 4000 milliards $ du président Obama pour 2016, adressées lundi au Congrès.

L'administration Obama avait d'abord proposé l'an dernier une aide financière au Honduras, au El Salvador et au Guatemala, lorsque plus de 51 000 enfants de ces trois pays avaient été interceptés à la frontière, seuls. Au même moment, plus de 69 000 migrants voyageant en familles — surtout de jeunes mères et leurs enfants provenant d'Amérique centrale — étaient appréhendés à la frontière mexicaine.

Cette hausse fulgurante du nombre d'enfants interceptés seuls à la frontière avait pris l'administration Obama par surprise, même si ce nombre augmentait déjà d'année en année. La situation a grevé les budgets des ministères de la Sécurité intérieure et des Services sociaux, tous deux responsables de ces enfants interceptés tout seuls aux frontières.

Le président Obama avait qualifié cette situation de «crise humanitaire», au printemps et à l'été derniers.

L'Agence américaine pour le développement international (USAID) sera responsable de proposer au Congrès une stratégie pour «aborder les principaux facteurs dans les pays d'Amérique centrale» qui voient leurs enfants partir, indique le document budgétaire de la présidence.

Selon la proposition de budget, la somme de 1 milliard $ servira notamment à améliorer la sécurité aux frontières, mais aussi le développement économique et social dans ces pays. On injectera aussi des sommes dans la répression du crime et l'amélioration des systèmes judiciaires au Honduras, au El Salvador et au Guatemala.

Une partie de cette somme servira aussi à soutenir les centres de déportés, afin de faciliter les mécanismes assurant les expulsions.

Le département d'État demande aussi un budget de 142 millions $ pour aider le Mexique à resserrer sa frontière sud.

PLUS:pc