NOUVELLES

Enquête en cours à Toronto pour déterminer l'origine de quatre cas de rougeole

02/02/2015 02:56 EST | Actualisé 04/04/2015 05:12 EDT

TORONTO - Le bureau de santé publique de Toronto a confirmé lundi avoir diagnostiqué quatre cas de rougeole, soit deux adultes et deux enfants.

Un représentant du bureau a admis qu'il y avait probablement d'autres cas sur le territoire de la ville, parce qu'aucune des personnes infectées n'a voyagé hors du pays récemment.

Le virus est rarement transmis au Canada; les seuls cas se produisent quand une personne est infectée à l'étranger et revient au pays avec le virus. Parfois, celui-ci ne se répand pas localement. Dans certains cas, une seule personne infectée peut déclencher une épidémie d'envergure, comme ce fut le cas l'année dernière en Colombie-Britannique. Plus de 400 personnes avaient alors été infectées par la rougeole.

Lundi, la Dre Lisa Berger a affirmé que le bureau de santé publique de Toronto menait une enquête sur les cas de rougeole confirmés pour tenter de déterminer comment ces quatre personnes avaient contracté le virus.

Elle a ajouté que les citoyens devaient savoir que la maladie circule, et que ceux nés après 1970 devraient s'assurer d'avoir reçu leurs deux doses de vaccin antirougeole. Les gens nés avant cette date sont considérés comme immunisés, car la rougeole était une maladie répandue au pays avant l'introduction du vaccin. Ils ont donc probablement déjà été infectés.

La Dre Berger a souligné qu'aucune des quatre personnes récemment infectées n'avait reçu les deux doses nécessaires du vaccin contre la rougeole avant de la contracter.

PLUS:pc