NOUVELLES

Yémen: les Houthis donnent 3 jours au gouvernement pour désigner un chef

01/02/2015 12:20 EST | Actualisé 03/04/2015 05:12 EDT

SANAA, Yémen - Les rebelles chiites qui contrôlent la capitale du Yémen ont donné un ultimatum de trois jours aux politiciens pour remplir le vide du pouvoir, sans quoi ils le prendront eux-mêmes.

Le pays n'a pas du chef depuis que les Houthis rebelles ont assiégé la maison du président, en janvier, pour réclamer un plus grand partage du pouvoir. Le président Abed Rabbo Mansour Hadi a démissionné.

Après avoir donné cet ultimatum, les Houthis armés, qui contrôlent la capitale, Sanaa, depuis septembre, ont dispersé une manifestation contre eux à l'université principale de la ville.

PLUS:pc