NOUVELLES

Un nouvel accord de paix est signé au Soudan du Sud

01/02/2015 10:29 EST | Actualisé 03/04/2015 05:12 EDT

ADDIS ABEBA, Éthiopie - Des factions rivales au Soudan du Sud ont signé tôt lundi un autre accord de paix visant à mettre fin aux hostilités qui font rage depuis plus d'un an.

Le gouvernement et des rebelles avaient déjà conclu au moins trois ententes sur la paix qui avaient été brisées rapidement.

Les leaders du bloc régional supervisant les pourparlers prendront des mesures sévères contre quiconque sera responsable du bris de ce nouvel accord et en feront rapport à l'Union africaine et au Conseil de sécurité des Nations unies, a indiqué le médiateur Seyoum Mesfin.

Tant l'Union africaine que le Conseil de sécurité ont menacé de prendre des sanctions contre ceux compromettant la paix au Soudan du Sud, pays nouvellement créé et riche en pétrole.

Les médiateurs ont indiqué que les mois d'avril, de mai et juin avaient été établis comme période de pré-transition, et qu'un gouvernement de transition d'unité nationale commencerait à travailler le 9 juillet. Les médiateurs ont affirmé que des points d'achoppement demeuraient dans les négociations de paix, incluant le partage du pouvoir.

Les combats ont éclaté en décembre 2013 entre les forces du président Salva Kiir et celles fidèles à l'ancien vice-président Riek Machar. Depuis ce temps, plus de 1,5 million de Soudanais du Sud ont quitté leur domicile et des dizaines de milliers ont trouvé refuge dans des bases de l'ONU.

PLUS:pc