NOUVELLES

F1: Lewis Hamilton veut être défié lors de la défense de son titre

01/02/2015 07:41 EST | Actualisé 03/04/2015 05:12 EDT

JEREZ, Espagne - Lewis Hamilton espère devoir contrer plusieurs compétiteurs et pas seulement son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg lorsqu'il tentera de défendre son titre de champion du monde de Formule Un cette saison.

L'an dernier, Hamilton et Rosberg se sont battus jusqu'à la fin et le dénouement a été connu lors de la dernière épreuve de la saison à Abou Dhabi.

Mais tous les autres pilotes avaient été largués loin derrière et Mercedes n'a jamais été menacée, gagnant 16 des 19 courses et terminant avec près de 300 points d'avance au championnat des constructeurs.

Il sera difficile pour Hamilton de répéter ses exploits et il s'attend à être défié par plusieurs compétiteurs lorsque la nouvelle saison débutera le 15 mars à Melbourne.

«Je tiens à m'assurer qu'il y ait une bataille. La lutte a été très intéressante l'an dernier. C'est ce que j'aime, a dit Hamilton. Le plus j'ai d'opposants, le mieux c'est. Amenez-vous.»

Il y a certainement eu une bataille l'an dernier, mais sa lutte avec Rosberg n'a pas semblé être très amusante. Il y a eu beaucoup de frictions entre les deux pilotes et leur amitié qui remonte à l'adolescence a été mise au défi.

«Je suis prêt. C'est aussi simple que ça», a dit Hamilton dimanche quand on lui a demandé s'il voyait d'un bon oeil une autre bataille avec Rosberg.

Hamilton a devancé Rosberg par 67 points l'an dernier, mais l'écart semble plus grand en raison du fait que les points en jeu à Abou Dhabi étaient doublés. Une facette qui a été à l'avantage de l'Allemand a été les qualifications. Rosberg a décroché la pole à 11 reprises, contre sept pour Hamilton.

Hamilton et Fernando Alonso, qui a quitté Ferrari au profit de McLaren, détiennent deux titres chacun en carrière. Sebastian Vettel, qui a quitté Red Bull afin de prendre le siège laissé vacant par Alonso chez Ferrari, en a gagné quatre de suite avant de baisser pavillon contre Hamilton.

Hamilton se donne encore «cinq ou six ans» au sommet, mais il demeure évasif au sujet de ses objectifs de carrière.

«Je n'ai pas de chiffre pour les titres mondiaux. Je ne vais pas m'asseoir ici et dire que je veux sept championnats mondiaux, a-t-il dit. Je suis content d'en avoir gagné deux. Avec le milieu dans lequel j'ai grandi, je n'aurais jamais pensé gagner deux titres mondiaux, signé autant de victoires que Nigel Mansell, être le pilote britannique avec le plus de victoires en carrière.»

Hamilton en est à sa dernière année de contrat avec Mercedes, mais des négociations sont en cours.

«Ce serait une bonne chose si tout ça était réglé rapidement, a dit Hamilton. Je suis certain que tout va être correct.»

PLUS:pc