NOUVELLES

Deux millions de véhicules Toyota, Chrysler et Honda rappelés une seconde fois

31/01/2015 04:52 EST | Actualisé 02/04/2015 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le gouvernement américain a annoncé samedi que plus de 2 millions de véhicules de marque Toyota, Chrysler et Honda sont rappelés pour une seconde fois parce que leurs coussins gonflables pourraient se gonfler accidentellement pendant que la voiture est en marche.

Des Acura MDX, Dogde Viper, Jeep Grand Cherokee, Honda Odyssey, Pontiac Vide, Toyota Corrola et Toyota Avalon fabriqués entre 2002 et 2004 sont au nombre des véhicules touchés par cette mesure.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) américaine a souligné que tous ces véhicules avaient déjà été rappelés une première fois à cause de leurs sacs gonflables défectueux. Les fabricants avaient alors tenté de régler ce problème en remplaçant partiellement l'unité de contrôle électronique fabriquée au Michigan par TRW Automotive. Cette réparation n'a toutefois pas fonctionné sur tous les véhicules.

Une nouvelle solution, soit le remplacement complet de l'unité de contrôle électronique, sera offerte à tous les propriétaires concernés d'ici la fin de l'année. D'ici là, la NHTSA leur recommande vivement de procéder au remplacement partiel de la pièce défectueuse, malgré le taux d'échec de la manoeuvre.

Environ 39 sacs gonflables (15 pour cent) qui avait été remplacés à la suite du premier rappel se sont de nouveau déployés accidentellement.

La NHTSA a déclaré samedi qu'environ un million des véhicules Honda et Toyota concernés étaient aussi touchés par un second rappel concernant des sacs gonflables défectueux fabriqués au Japon par la compagnie Takata. Ces derniers peuvent se déployer accidentellement et éclater avec assez de force pour blesser ou causer la mort. Neuf défaillances ont été rapportées jusqu'à maintenant, dont trois ayant causé des blessures.

Aucune blessure liée aux sacs gonflables fabriqués au Michigan n'a encore été rapportée.

PLUS:pc