NOUVELLES

Suspendue pour dopage, Zaripova est menacée de perdre sa médaille d'or

30/01/2015 02:50 EST | Actualisé 01/04/2015 05:12 EDT

MOSCOU - Plus récent d'une série de cas de dopage en Russie, Yulia Zaripova risque d'être dépouillée de sa médaille d'or obtenue au 3000 mètres steeple aux Jeux olympiques de Londres en 2012 après avoir écopé d'une suspension pour dopage.

L'Agence antidopage russe a suspendu Zaripova pour deux ans et demi. La suspension est rétroactive à juillet 2013, ce qui signifie qu'elle demeure admissible pour prendre part aux prochains Jeux olympiques de Rio de Janeiro l'année prochaine.

L'agence a précisé que les résultats de Zaripova seraient annulés pour une partie de 2011 et 2012, date qui vise sa victoire olympique mais pas sa médaille d'or aux championnats du monde en 2011.

L'heptathlonienne Tatyana Chernova, médaillée olympique de bronze, a aussi été suspendue.

Peu après l'annonce de ces nouvelles suspensions, le président de la Férération russe d'athlétisme, Valentin Balakhnichev, a annoncé selon ce que les médias russes rapportent qu'il pourrait présenter sa démission lors d'une réunion du conseil d'administration, le 17 février.

«Je prendrai une décision sur ma propre démission ou une autre forme de suspension de fonction», a-t-il dit.

Si Zaripova est dépouillée de son titre olympique à Londres, une décision qui incombe à l'IAAF et le CIO, la médaille d'or irait à la Tunisienne Habiba Ghribi, qui a terminé deuxième. L'Éthiopienne Sofia Assefa a gagné la médaille de bronze.

La médaille d'or de Zaripova deviendrait la quatrième des Jeux de Londres à être réattribuée et la deuxième d'or après celle de la lanceuse de poids Nadzeya Ostapchuk du Bélarus.

L'Agence antidopage russe, connue sous l'acronyme de Rusada, a précisé que Chernova a été testée à l'oralturinabol, un stéroïde interdit, quand un échantillon des championnats du monde 2009 a été retesté.

Des 22 athlètes russes qui ont gagné des médailles aux Jeux olympiques de 2012, six ont depuis été suspendus pour dopage.

PLUS:pc