NOUVELLES

Contrebande de tabac: 6 personnes et 2 entreprises accusées à Montréal

30/01/2015 03:12 EST | Actualisé 01/04/2015 05:12 EDT

MONTRÉAL - Cinq personnes ont comparu au palais de justice de Montréal, vendredi, relativement à une histoire de contrebande de tabac. Une sixième personne, Carlos Almeida De Oliveira, est visée par un mandat d'arrestation, a fait savoir l'Agence des services frontaliers du Canada.

Les cinq font face à des accusations de complot et de contrebande de tabac. Il s'agit de Nicolaos Stasinopoulos, Modhar Mousa, Ioanis Sotiropoulos, Amer El-Jouni et Ducarmel Cyrius.

Deux compagnies sont aussi accusées dans cette affaire, soit ITC Maritime Aérien inc. et une compagnie à numéro aussi connue sous le nom de Yiannis Transport.

L'enquête de l'Agence des services frontaliers a révélé que plus de 43 000 kilogrammes de tabac en vrac et plus de 8,3 millions de cigarettes auraient été introduits en contrebande par le groupe.

Les accusés risquent une peine maximale de 500 000 $ et-ou cinq années d'emprisonnement.

En vertu du stratagème qui a été mis au jour, les accusés auraient déclaré des importations temporaires de tabac au Canada en provenance des États-Unis, à destination d'Haïti. Pendant le transit au Canada, ils auraient substitué le tabac pour exporter à la place du tabac moisi et de la poussière de tabac. Le tabac importé demeurait au Canada pour se retrouver dans le marché de la contrebande.

PLUS:pc