NOUVELLES

Même si le gouvernement prétend réduire les impôts, des chiffres le contredisent

29/01/2015 05:12 EST | Actualisé 29/01/2015 05:13 EST
Marcus Miranda via Getty Images

Alors que les Canadiens ont hâte de bénéficier des nouvelles mesures fiscales promises qui réduiront leurs impôts, des chiffres venant tout juste d'être dévoilés montrent que les changements apportés par Ottawa aux impôts et aux tarifs vont en fait contribuer à remplir les coffres de l'État.

Des données déposées à la Chambre des communes cette semaine indiquent qu'une série de changements fiscaux et l'élimination de plusieurs crédits d'impôt vont engendrer des revenus de 3,4 milliards $ de plus pour le gouvernement fédéral en 2015-2016.

Et ce total n'inclut pas l'argent engrangé par Ottawa sur les frais d'utilisation pour des services comme les passeports ou les récents tarifs sur les importations.

Le chiffre de 3,4 milliards $ provient d'une réponse donnée par le gouvernement après une question formelle inscrite au feuilleton par le député libéral Ralph Goodale.

Il juge qu'il s'agit d'une réponse qui en dit long, bien qu'il la considère incomplète.

Selon lui, les chiffres signifient que le gouvernement augmente les impôts _ même s'il prétend sans relâche ne jamais les avoir augmentés.

"La réalité est plutôt qu'au cours des dernières années, le gouvernement a généré des milliards de dollars par des augmentations d'impôts et ils peuvent le nier tant qu'ils le veulent, la preuve se trouve dans la réponse à cette question. Alors la position du gouvernement est complètement hypocrite", a déclaré M. Goodale.

Le chiffre de 3,4 milliards $ se compose d'une foule de choses, de l'élimination d'une déduction pour les coffrets bancaires à la diminution des crédits d'impôt pour les coopératives de crédit.

En réponse à la question de M. Goodale, le ministre des Finances a déclaré que la charge fiscale totale des Canadiens est à son plus bas en plus de 50 ans.

"Le gouvernement a offert des réductions d'impôt significatives pour les individus, les familles et les entreprises, contribuant ainsi encore plus à créer un environnement où les Canadiens peuvent réussir et où les entreprises peuvent croître, créer de nouveaux emplois bien payés et concurrencer les autres entreprises sur la scène mondiale", a soutenu le ministère dans sa réponse.

Dans certains cas, explique le ministère, les nouveaux impôts sont le résultat d'une rationalisation de vieux programmes, telle que la nouvelle structure fiscale pour la recherche scientifique.

Bien que M. Goodale ait demandé une ventilation des nouveaux tarifs, des frais de service et des coûts d'utilisation depuis 2005, le gouvernement n'a pas fourni tous les chiffres.

Par exemple, le gouvernement a augmenté le coût d'obtention d'un passeport de 87 $ à 120 $ pour un document valide pour cinq ans et offre désormais un passeport de 10 ans pour 160 $.

Cela lui a permis de récolter 462,5 millions $ en frais, des chiffres qui ne sont pas inclus dans les données fournies au député libéral.

Le bureau de M. Goodale a fait savoir qu'il allait tenter d'obtenir des chiffres détaillés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Property Taxes In Canada (2014)