NOUVELLES

Les revenus Rogers Communications ont grimpé au 4e trimestre

29/01/2015 09:29 EST | Actualisé 31/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - Rogers Communications (TSX:RCI.B) a augmenté son dividende, jeudi, en annonçant des résultats du quatrième trimestre en baisse par rapport à ceux de la même période un an plus tôt, même si le géant des télécommunications a obtenu plus de revenus de la part des abonnés à ses services sans fil.

La société établie à Toronto a affiché un bénéfice net de 297 millions $, soit 57 cents par action, pour le trimestre clos le 31 décembre, ce qui se compare à un profit de 320 millions $, ou 62 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Sur une base ajustée, le bénéfice a reculé de 2 millions $ à 355 millions $, la société ayant vu une augmentation de 10 pour cent de ses dépenses pour amortissement et perte de valeur. Le résultat par action s'est chiffré à 69 cents, ce qui était supérieur à celui de 64 cents attendu par les analystes, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le chiffre d'affaires d'ensemble a grimpé de quatre pour cent à 3,37 milliards $, contre des revenus de 3,24 milliards $ pour la même période l'année précédente.

Les activités de services sans fil de l'entreprise ont contribué à plus de la moitié de l'ensemble des revenus d'exploitation, qui ont progressé de trois pour cent à 1,9 milliard $. Les revenus sans fil ont été alimentés par une plus grosse facture mensuelle pour les abonnés aux services postpayés, soit 67,43 $, en hausse de 1,09 $ par rapport à la même période l'an dernier.

Rogers a aussi affiché de meilleurs revenus d'exploitation dans sa division des médias. Ils ont progressé de 20 pour cent à 544 millions $, les abonnements aux chaînes télévisées Sportsnet et aux services de magazines numériques Next Issue Canada ayant généré plus d'argent.

Cependant, la société a prévenu qu'elle observait une «faiblesse soutenue» dans les revenus publicitaires de ses publications et des chaînes de télévision conventionnelles, qui comprennent les stations CityTV.

Les revenus de Rogers Câble sont restés stables à 871 millions $.

«Il y a un an, je voyais la situation comme un périple de plusieurs années pour renouer avec une performance digne d'un leader de l'industrie», a illustré le chef de la direction, Guy Laurence, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes. «Nous avons maintenant complété l'année de fondation.»

Le prochain dividende trimestriel de Rogers sera de 48 cents par action, contre 45,75 cents précédemment, et sera versé le 1er avril aux actionnaires inscrits en date du 13 mars. Sur une base annualisée, le dividende passera de 1,83 $ à 1,92 $ par action.

PLUS:pc