NOUVELLES

Le vaccin contre la grippe n'aurait pas été très efficace cette année au Canada

29/01/2015 05:19 EST | Actualisé 31/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - Il semble bien que le vaccin administré au Canada cette année contre la grippe saisonnière ne se révèle pas très efficace.

Selon une étude, le vaccin n'a pas vraiment offert une protection assez importante pour réduire le nombre de consultations médicales. Ces résultats sont même inférieurs à ceux d'une étude américaine, publiés plus tôt ce mois-ci.

L'étude américaine concluait que le vaccin avait réduit de 23 pour cent les risques de contracter le virus et d'être assez malade pour consulter un médecin. Or, ce taux de réussite est déjà bien inférieur à celui habituellement atteint par un vaccin contre la grippe saisonnière, qui se situe entre 50 et 70 pour cent.

L'auteure de l'étude canadienne, la docteure Danuta Skowronski, explique que jusqu'ici cette année, la plupart des cas de grippe ont été causés par des virus de type H3N2, et que pratiquement tous les virus présents au Canada sont de souches différentes de celle contenue dans le vaccin.

Aux États-Unis, le H3N2 est aussi la cause principale des cas de grippe, mais environ le tiers des virus présents dans le pays sont compatibles avec la souche contenue dans le vaccin.

L'étude canadienne suggère par ailleurs que ceux qui n'avaient pas été vaccinés l'an dernier mais qui l'ont été cette année ont bénéficié d'une protection supérieure à ceux qui ont été vaccinés les deux années.

Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue scientifique en ligne Eurosurveillance, publiée par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

PLUS:pc