NOUVELLES

Le profit et les revenus de Google déçoivent les analystes au 4e trimestre

29/01/2015 05:04 EST | Actualisé 31/03/2015 05:12 EDT

MOUNTAIN VIEW, États-Unis - Le géant informatique Google a l'habitude de rater la cibles des analystes avec ses résultats trimestriels, frustrant les investisseurs qui croient que le leader de la recherche sur Internet pourrait être plus rentable s'il ne dépensait pas tant d'argent dans des projets extravagants comme des lunettes connectées à Internet et des automobiles qui se déplacent sans conducteur.

La plus récente déception est survenue jeudi, avec le dévoilement des résultats du quatrième trimestre de Google. Ceux-ci se sont avérés inférieurs aux attentes pour un cinquième trimestre consécutif.

La société de Mountain View, en Californie, a affiché un bénéfice de 4,8 milliards $ US, soit 6,91 $ US par action, soit 41 pour cent de plus qu'à la même période en 2013. Si ce n'était de certaines dépenses et gains, Google aurait engrangé un bénéfice de 6,88 $ US par action. Les analystes visaient plutôt un bénéfice ajusté de 7,12 $ US par action, selon les prévisions recueillies par FactSet.

Les revenus de Google pour la période couvrant la période des Fêtes ont avancé de 15 pour cent à 18,1 milliards $ US. En soustrayant de ce chiffres les commissions pour les publicités, les revenus se sont établis à 14,5 milliards $ US — soit près de 250 millions $ US de moins que ce qu'attendaient les analystes.

Les déboires de Google sont principalement attribuables à deux facteurs: la hausse constante des dépenses de la société, jumelée aux nombreuses difficultés que connaissent ses principales activités publicitaires, confrontées au fait que leur auditoire se tourne de plus en plus vers les téléphones intelligents plutôt que vers les ordinateurs de bureau ou portables pour parcourir les contenus numériques.

PLUS:pc