NOUVELLES

John Furlong tente de faire rejeter une poursuite pour agression sexuelle

29/01/2015 04:07 EST | Actualisé 31/03/2015 05:12 EDT

VANCOUVER - Une juge de la Colombie-Britannique a mis son jugement en délibéré après que les avocats de l'ex-directeur général des Jeux olympiques de Vancouver, John Furlong, eurent demandé que la poursuite civile pour agression sexuelle intentée contre lui soit rejetée avant procès.

Grace West a déposé une action en 2013 alléguant que M. Furlong l'a agressée sexuellement lorsqu'il était un enseignant à l'école Immaculata de Burns Lake, en Colombie-Britannique, en 1969 et en 1970.

Les avocats de M. Furlong ont présenté une requête pour faire rejeter son action, plaidant qu'elle était élève dans une autre école à l'époque où elle prétend avoir été agressée.

La requête soutient que le nom de Mme West n'apparaît pas sur le registre de l'école Immaculata mais plutôt sur celui de l'école St. Joseph, dans une autre ville.

La juge Miriam Gropper a mis sa décision en délibéré après une audition tenue jeudi matin.

Mme West est l'une des trois personnes qui allèguent que John Furlong les a agressées sexuellement. Une autre femme a abandonné sa poursuite le mois dernier, alors que l'action d'un homme non identifié a été minée par des documents qui suggèrent que lui aussi était dans une école différente au moment des agressions alléguées.

PLUS:pc