BIEN-ÊTRE

Bouillon de poulet : comment une recette millénaire redevient une tendance culinaire

29/01/2015 08:06 EST | Actualisé 29/01/2015 08:07 EST
Jeremy Rozier

Un jus clair. A priori, rien de bien sorcier. Et pourtant, comme toutes les choses si simples à réaliser, l'art du bouillon n'est pas à la portée de toutes les louches. Un bouillon, c'est peut-être vieux comme le monde, mais en avez-vous déjà commandé dans un excellent au restaurant?

La tendance s'affirme un peu partout dans le monde. En décembre 2014, le premier "broth bar" a ouvert à New York. Ici, on vient consommer des bouillons d'os.Le New York Times s'est ainsi intéressé à ce retour aux fondamentaux grâce au succès du régime paléo : une carcasse, de l'eau chaude et, entre autres, de la patience. Même son de cloche du côté du magazine américaine Quartz qui hisse le breuvage fumant au rang de "nouvelle boisson miracle de l'hiver". En font-ils trop? Si vous le pensez, c'est peut-être que vous avez oublié qu'il ne suffit de plonger un bouillon cube dans de l'eau pour que la magie opère.

Car après deux heures passé à mijoter, le bouillon produit n'est pas seulement délicieux, il est aussi loin d'être mauvais pour vous. Niveau santé, votre grand-mère n'était pas si éloignée de la réalité quand elle vous obligeait à boire son bouillon de poule pour guérir votre grippe. Une meilleure digestion, moins de douleurs inflammatoires, une plus belle peau, les bienfaits de ce genre de préparations sur la santé sont nombreux. Comme l'explique Quartz, le nutritionniste de l'équipe de basket californienne des LA Lakers a même fait du bouillon un composant essentiel du régime alimentaire des joueurs.

Et si vous doutez des effets sur la santé, dites-vous que cette recette aura au moins le mérite de vous tenir au chaud et de donner une seconde vie à vos carcasses de viande ou vos chutes de légumes.

Illustration réalisée par Jérémy ROZIER.