NOUVELLES

Woods conserve des souvenirs de Phoenix: de la bière, des rochers et une orange

28/01/2015 06:12 EST | Actualisé 30/03/2015 05:12 EDT

SCOTTSDALE, États-Unis - Tiger Woods est retourné à l'Omnium de Phoenix et il a reçu des applaudissements, des huées ainsi que des halètements.

Tout ça en un seul trou.

Il y a rarement des temps morts avec l'un des plus grands golfeurs de l'histoire, particulièrement lors du tournoi le plus démocratique du circuit de la PGA. Même si Woods n'a foulé le parcours du TPC Scottsdale qu'à trois reprises en carrière, il conserve un bon nombre de souvenirs étonnants de ses expériences là-bas — comprenant de la bière, des rochers, une orange et même une arme à feu.

En conséquence, le traditionnel tournoi pro-am du mercredi était tout sauf ça — particulièrement au 16e trou, une normale-3.

Woods est néanmoins parvenu à marquer de nouveau les esprits. Son coup de fer-9 se dirigeait tout juste à la gauche du fanion, mais sa balle a soudainement changé de trajectoire et a abouti dans une fosse de sable en bordure du vert. Les applaudissements se sont transformés en huées, et Woods a soulevé la palette de sa casquette pour narguer ses détracteurs. Quelques secondes plus tard, les applaudissements étaient de retour au sein de la foule.

Puis ont suivi les halètements — plutôt que de sortir sa balle de la fosse de sable, la face du fer de Woods a heurté de plein fouet la balle qui s'est retrouvée dans la première rangée des gradins aménagés de l'autre côté du vert.

C'était toute une scène, et ça n'a pas échappé à John Wood, le cadet de Hunter Mahan, qui faisait partie du groupe devant Woods au 16e trou. Le cadet a balayé du regard le secteur d'où provenaient les clameurs, et il n'y avait pratiquement pas un seul siège de vide. Tout ça pour un tournoi pro-am.

«Habituellement, il n'y a que le tiers des sièges qui sont comblés, a souligné Woods. Je n'ai jamais vu autant de monde pour le mercredi. Jamais.»

Pourquoi la foule est-elle aussi impressionnante?

À cause de Woods. Des foules records sont attendues cette semaine au TPC Scottsdale, en dépit des prévisions météorologiques qui font état d'une température froide et pluvieuse samedi, la plus grosse journée du tournoi. Le Super Bowl est en ville, tout comme Woods, qui participe au tournoi pour la première fois en 14 ans. Phil Mickelson, le champion du Masters Bubba Watson, Jordan Spieth et Rickie Fowler figurent parmi les autres golfeurs vedettes qui se trouvent en Arizona cette semaine.

PLUS:pc