NOUVELLES

Quand magasiner son forfait de télécommunications peut faire économiser

28/01/2015 02:41 EST | Actualisé 28/01/2015 02:41 EST
Images by Fabio via Getty Images

À l'occasion d'une série de reportages sur la consommation, nous faisons la démonstration qu'il peut être payant de négocier son forfait pour le service de câble, d'Internet et de téléphone.

Les ménages canadiens consacrent en moyenne 191 $ par mois, en incluant la téléphonie cellulaire, pour les télécommunications.

La journaliste Véronique Dubé a fait l'exercice avec trois personnes et a constaté qu'il vaut vraiment la peine de magasiner. Ses cas types ont réalisé des économies mensuelles de 25 $ à 43 $.

Selon l'analyste en télécommunications de l'Union des consommateurs, Sophy Lambert-Racine, le domaine des télécommunications est l'un des plus lucratifs, en ce moment. Elle souligne qu'une fois le réseau développé dans un secteur, les entreprises ont beaucoup de souplesse.

« Une fois que c'est fait et que le consommateur est branché au réseau du fournisseur, les coûts pour fournir les services sont vraiment minimes pour les entreprises, donc elles ont les moyens de trancher dans les prix », explique Mme Lambert-Racine.

Le nombre de plaintes touchant les services de télécommunications au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a fait un bond de 70 % depuis l'année dernière. Les sujets les plus dénoncés sont le manque de transparence et la disparité de traitement entre les clients.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Utilisation d'Internet: le choc des générations en chiffres