NOUVELLES

Le chef montréalais Laurent Godbout arrive 21e aux Bocuse d'or de la cuisine

28/01/2015 07:02 EST | Actualisé 30/03/2015 05:12 EDT

LYON, France - Le chef montréalais Laurent Godbout a finalement terminé 21e, mercredi, à la redoutable compétition internationale «Bocuse d'or», considérée dans le milieu comme «les olympiades de la grande cuisine».

C'est le Norvégien Orjan Johannessen qui a remporté le Bocuse d'or, une statuette à l'effigie du grand chef lyonnais Paul Bocuse, assortie d'une bourse de 20 000 euros (environ 28 000 $ CAD). L'Américain Philip Tessier a remporté l'argent (et 15 000 euros), alors que le Suédois Tommy Myllymaki a décroché le bronze (10 000 euros).

C'est d'ailleurs la première fois qu'un Nord-Américain monte sur le prestigieux podium. En 1999, le chef canadien Robert Sulatycky s'était hissé jusqu'en quatrième place.

Laurent Godbout, âgé de 43 ans, est donc arrivé 21e sur 24 concurrents à cette compétition qui se tient tous les deux ans à Lyon, grande capitale gastronomique de France. Le chef du restaurant Chez l'Épicier, dans le Vieux-Montréal, s'apprête à ouvrir un autre établissement «du terroir et français» sous la même enseigne à Palm Beach, en Floride.

Les chefs concurrents disposaient de cinq heures et 35 minutes pour préparer un plat de viande et un de poisson: cette année, on leur avait soumis de la pintade sauvage et de la truite. Ils devaient aussi préparer trois garnitures, dont une représentative de leur pays d'origine. La Finlande a remporté le prix pour le plat de viande alors que le Japon a brillé côté poisson.

La biennale a été créée en 1987 par Paul Bocuse et par Albert Romain, organisateur du Salon international de l'alimentation.

PLUS:pc