NOUVELLES

La recrue des Predators Filip Forsberg ne semble pas vouloir ralentir la cadence

28/01/2015 06:09 EST | Actualisé 30/03/2015 05:12 EDT

NASHVILLE, États-Unis - L'attaquant des Predators de Nashville Filip Forsberg ne semble pas vouloir ralentir la cadence à sa saison recrue.

Il est devenu le premier joueur des Predators à toucher la cible au match des étoiles alors qu'il a marqué non pas un, mais deux buts à Columbus, alors qu'il jouait avec les meilleurs de la Ligue. Et il n'a pas pris de pause à son retour à Nashville. Forsberg a ajouté un autre but à son premier match après la pause des étoiles, ce qui le place au sommet des marqueurs de son équipe avec 16 filets.

Il n'était même pas certain que la rondelle avait franchi la ligne, mardi, alors qu'il a pris une chance en envoyant le disque au filet dans une victoire de 4-3 en prolongation face à l'Avalanche du Colorado.

«J'ai entendu tout le monde célébrer, donc j'ai déduit que c'était bon», a-t-il expliqué.

Jusqu'ici, l'ailier droit de 20 ans originaire de Ostervalla, en Suède, connaît toute une saison. Il avait disputé 18 rencontres avec les Predators au cours des deux dernière campagnes sous les ordres de l'entraîneur Barry Trotz après qu'il eut été acquis des Capitals de Washington en retour de Martin Erat. Forsberg n'avait inscrit qu'un but et avait passé la majorité de son temps dans la Ligue américaine.

Cette situation l'a forcé à travailler de manière acharnée pour s'assurer de demeurer à Nashville, où les Predators occupent présentement le deuxième rang dans l'Association ouest avec une fiche de 31-10-5.

«J'étais très déterminé tout au long de l'été à faire oublier ma dernière saison en dents de scie, et à jouer du bon hockey à nouveau, a affirmé Forsberg. J'ai toujours su que j'étais capable et j'ai seulement tenté de me préparer le mieux possible pour cette saison, et ça fonctionne jusqu'à maintenant.»

Le changement d'entraîneur qui a amené Peter Laviolette et son approche offensive derrière le banc a permis à l'attaquant de six pieds un pouce de s'épanouir.

Forsberg a déjà établi des records de concession avec 26 mentions d'aide et 41 points à sa saison recrue. Il détient aussi la marque d'équipe pour avoir noirci la feuille de pointage lors de sept rencontres consécutives. Avec 26 matchs à disputer, Forsberg n'a besoin que de trois buts pour surpasser Alexander Radulov, qui avait marqué 18 buts à sa première saison dans la Ligue.

La recrue attribue ses succès au nouveau style de jeu plus rythmé des Predators, un changement marqué avec la philosophie défensive de Trotz.

«Je veux jouer du hockey offensif et c'est ce que notre équipe veut faire aussi. Ça me convient parfaitement», a déclaré Forsberg.

PLUS:pc