DIVERTISSEMENT

Amal Clooney répond avec brio à une question stupide

28/01/2015 07:14 EST | Actualisé 28/01/2015 07:14 EST
Getty Images
Lawyers representing Armenia, Amal Clooney (2nd R) and Geoffrey Robertson (L), talk with aides as they arrive on January 28, 2015 for the start of the appeal hearing in Perincek case before the European Court of Human Rights in the eastern French city of the Strasbourg. Turkish politician Dogu Perincek from the Left-wing Turkish Workers Party, was found guilty by a Swiss court in 2008 of denying, during a visit to Switzerland, that the 1915 genocide, in which up to 1.5 million Armenians were slaughtered, ever took place. Perincek was fined by a court in Switzerland. He appealed to the European Court of Human Rights in Strasbourg, which ruled in Dec 2013 that Switzerland had violated his right to free expression. His appeal is now being challenged by Armenia. AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN (Photo credit should read FREDERICK FLORIN/AFP/Getty Images)

Imaginez ceci: vous êtes Amal Clooney, une avocate de renommée internationale des droits de la personne.

Vous représentez l'Arménie à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) dans une affaire impliquant le négationnisme du génocide de 1915, au cours duquel environ 1,5 million de personnes ont été tuées.

L'homme politique turc Doğu Perinçek avait été reconnu coupable par un tribunal suisse en 2008 d'avoir nié le génocide arménien, mais il a fait appel à la CEDH qui a déclaré que ses droits en matière de liberté d'expression avaient été violés.

Amal Clooney représente désormais l'Arménie dans ce procès en appel. Elle était en cour mercredi.

Alors qu'elle était en train de travailler, un journaliste lui a demandé ce qu'elle pensait des spéculations sur ses choix vestimentaires, selon le magazine Elle.

Beaucoup de gens auraient rechigné à répondre, mais Amal Clooney a géré ça comme une pro.

Quand un journaliste lui a demandé ce qu'elle portait, elle a répondu : «Je porte du Ede & Ravenscroft.»

En fait, Ede & Ravenscroft est une boutique basée à Londres qui fait des robes et des toges d'avocat, mais aussi des vêtements pour les remises de diplômes.

Maintenant, si vous voulez bien l'excuser, Amal Clooney a un cas important de droits de la personne à défendre.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Amal Alamuddin Clooney