NOUVELLES

Un puissant blizzard éprouve surtout la Nouvelle-Angleterre et Long Island

27/01/2015 07:43 EST | Actualisé 29/03/2015 05:12 EDT

BOSTON - Avec des vents soufflant à plus de 112 km/h, un puissant blizzard a frappé durement Boston et les secteurs environnants de la Nouvelle-Angleterre, mardi, entraînant une accumulation de plus de 60 centimètres de neige, alors que New York était davantage épargnée.

La tempête en Nouvelle-Angleterre a commencé lundi soir, s'est poursuivie toute la journée, mardi, et ne devait pas ralentir avant la fin de la soirée. Et le froid mordant pourrait persister: la température minimale mercredi doit être de -17 degrés Celsius, et les météorologues affirment que le thermomètre ne dépassera pas le point de congélation au moins pour la prochaine semaine.

La plupart du nord-est — particulièrement le corridor de Philadelphie à Boston comptant plus de 35 millions d'habitants — s'était préparé à affronter un dur coup lundi soir et mardi après que les météorologues eurent mis en garde contre une tempête aux proportions potentiellement historiques.

Le temps leur a donné raison en Nouvelle-Angleterre et à Long Island, dans l'État de New York, qui aussi été frappée par d'imposantes chutes de neige.

Mais dans la ville de New York et les environs, les chutes de neige n'ont pas été si remarquables, ayant été bien en deçà de 30 centimètres. Mardi matin, les autobus et le métro étaient en activité.

Près de 53 centimètres de neige étaient tombés sur l'aéroport Logan de Boston mardi en début d'après-midi, alors que Framingham, à proximité, comptait une accumulation de 76 centimètres, selon des évaluations non officielles. Des rafales de 125 km/h étaient rapportées à Nantucket, tandis que des vents de 115 km/h étaient signalés à Martha's Vineyard.

À Newport, dans le Rhode Island, la tempête a considérablement endommagé le USS Providence, une réplique de 110 pieds d'un voilier de la Révolution américaine, alors que le navire était en cale sèche.

«J'avais l'impression de recevoir du sable au visage», a commenté Bob Paglia après être sorti avec son chien à Whitman, une petite ville à environ 30 kilomètres au sud de Boston.

Le Massachusetts pourrait avoir reçu plus de 60 centimètres de neige, ce qui en ferait une des plus importantes tempêtes hivernales de tous les temps. Certains secteurs de l'État avaient déjà reçu plus de 30 centimètres de neige en début de journée mardi.

Les conducteurs de chasse-neige de toute la Nouvelle-Angleterre peinaient à dégager tous ces flocons, et les policiers de Boston ont été mobilisés pour conduire plusieurs médecins et infirmières jusqu'aux hôpitaux.

Plus de 7700 vols ont été annulés, dont certains qui ne s'envoleront pas avant mercredi.

Un état d'urgence avait été proclamé dans le Maine et au New Hampshire. Les bureaux gouvernementaux des deux États étaient fermés mardi, tout comme des écoles et commerces de toute la région.

Les interdictions de voyager annoncées au New Jersey et à New York ont été annulées en milieu de matinée, mardi. Les avertissements de blizzard émis pour la ville de New York et le New Jersey ont été annulés tôt mardi.

Un météorologue du National Weather Service des États-Unis s'est excusé sur Twitter de l'inexactitude des précisions. Un autre a promis que la gestion de la tempête sera examinée pour tenter de faire mieux la prochaine fois.

PLUS:pc