NOUVELLES

Stephen Harper justifie l'échange de tirs entre les soldats canadiens et l'EI

27/01/2015 03:44 EST | Actualisé 27/01/2015 03:45 EST
PC

Au chef de l'opposition officielle, Thomas Mulcair, qui l'accusait d'avoir « induit les Canadiens en erreur » concernant la nature de la mission canadienne contre le groupe armé État islamique, le premier ministre est passé à l'attaque, affirmant que les forces canadiennes exécutaient « exactement la mission que le Parlement leur a confié ».

« Le seul problème ici, c'est que le NPD n'appuie pas la mission militaire contre l'État islamique », a-t-il lancé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en 7 points