NOUVELLES

Price brille face aux Stars et le Canadien l'emporte difficilement 3-2

27/01/2015 10:31 EST | Actualisé 29/03/2015 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Canadien en doit une autre à Carey Price, qui a été le grand artisan mardi de la 30e victoire de l'équipe cette saison. Le gardien vedette a brillé face aux Stars de Dallas, en repoussant 40 tirs dans le court gain de 3-2 des siens au Centre Bell.

Le Tricolore (30-13-3) a donc repris là où il avait laissé avant la pause du match des étoiles, quand Price s'était mis en évidence dans la victoire de 2-1 contre les Predators de Nashville.

«Carey est un des meilleurs gardiens de la ligue et nous sommes contents de l'avoir avec nous», a répondu l'entraîneur Michel Therrien, quand on lui a demandé s'il n'y avait pas un risque que ses troupiers se fient trop aux prouesses de Price.

L'entraîneur avait soutenu lundi que le meilleur hockey se joue après le match des étoiles. Le premier duel «post-pause» l'a certes démontré par l'intensité déployée. Le CH a dû lutter avec l'énergie du désespoir jusqu'à la toute fin.

«L'exécution et la concentration n'étaient pas au rendez-vous, a observé Therrien. C'est normal au retour d'une pause de cinq jours.»

La trêve n'a pourtant pas empêché les Stars de paraître nettement mieux.

Alexei Emelin, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher ont déjoué le gardien Kari Lehtonen, auteur de 23 arrêts.

Jamie Benn et Patrick Eaves ont assuré la réplique des Stars (21-19-7).

Erreur psychologique

Même s'il était dominé, le Canadien aurait dû détenir une avance de deux buts, à l'issue de la première période. Un cafouillage dans les dernières secondes de l'engagement a permis aux Stars de retraiter au vestiaire gonflés à bloc.

Avec 2,7 secondes à écouler, l'entraîneur Lindy Ruff a joué d'audace pour une mise au jeu à la droite de Price, en retirant le gardien Lehtonen.

Résultat: Benn a vite fait mouche dans le haut du but à la suite de la mise au jeu remportée clairement par Jason Spezza.

Sur la séquence, le juge de ligne avait aurapavant retiré les joueurs de centre Manny Malhotra et Tyler Seguin, que Brendan Gallagher et Spezza ont remplacés.

Therrien n'a guère apprécié qu'on lui demande d'expliquer pour quelles raisons il avait délégué Gallagher.

«C'est ce qu'il y a de plus facile à faire, mettre en doute les décisions prises, a-t-il commencé par dire. Manny est un des meilleurs de la ligue au chapitre des mises au jeu. Je voulais avoir deux gars prêts à se mettre devant un éventuel lancer. Et j'utilise parfois Gallagher (un droitier) sur les mises au jeu, de son côté fort. C'est la raison pour laquelle Gallagher et Michaël Bournival se trouvaient sur la patinoire.»

Le CH avait péché tout juste auparavant quand P.K. Subban a commis un hors-jeu, qu'on a jugé intentionnel, en entrée de zone des Stars. Une erreur psychologique coûteuse.

«Je n'ai pas d'explications à fournir, a commenté Subban, en soulignant que l'équipe avait gagné de toute façon. J'ai réagi d'instinct. Je ne savais pas combien de temps il restait. Ça se passe très vite.»

Therrien a dit être en désaccord avec la décision des juges de ligne parce qu'on a sifflé l'arrêt de jeu avant même que Subban ne touche à la rondelle.

Le Tricolore avait vu la chance lui sourire pour ouvrir le score à 6:07. Le tir anodin d'Emelin a ricoché contre la bande, avant de surprendre Lehtonen.

Galchenyuk a par contre doublé l'avance des siens, à 9:53, à l'aide d'une superbe manoeuvre individuelle. Le jeune attaquant a sorti de ses patins le défenseur Jordie Benn.

Emelin expulsé

Le CH a bien réagi en début de deuxième période. Gallagher lui a même redonné une priorité de deux buts pendant un jeu de puissance, à 4:37.

Mais la pénalité majeure qu'a écopée Emelin a mis l'équipe dans le pétrin puisque Brandon Prust venait d'être puni.

Emelin a été expulsé de la rencontre parce qu'il a donné de la bande à l'endroit de Spezza, qui a été coupé au visage.

Therrien a dit que le défenseur russe méritait d'être expulsé, mais il a ajouté qu'il ne croit pas qu'il écopera d'une suspension.

Les hôtes ont tenu le coup pendant le long cinq contre trois des visiteurs, ainsi que pendant presque tout le reste du cinq minutes d'Emelin. Eaves a fait 3-2 avec 16 secondes à écouler, à 10:05.

Les Stars ont retenté le coup de la formation à six joueurs, avec 2,1 secondes à faire en deuxième. Le tir de Seguin a été trop haut.

En troisième, les Stars ont augmenté le rythme en sachant que le Canadien était à court d'un défenseur.

Le CH a raté quelques occasions en supériorité vers la mi-période. Même s'il n'a pas marqué, il a par la suite été plus énergique.

Les Stars n'ont pas saisi à leur tour une chance unique en attaque massive, incluant une double supériorité de 1:03. Mais il était temps que ça finisse!

PLUS:pc