NOUVELLES

Le pape a rencontré un transsexuel espagnol rejeté par sa paroisse

27/01/2015 04:19 EST | Actualisé 27/01/2015 04:19 EST
Lisa Maree Williams via Getty Images
MANILA, PHILIPPINES - JANUARY 16: Pope Francis waves to thousands of followers as he arrives at the Manila Cathedral on January 16, 2015 in Manila, Philippines. Pope Francis will visit venues across Leyte and Manila during his visit to the Philippines from January 15 - 19. The visit is expected to attract crowds in the millions as Filipino Catholics flock to catch a glimpse of the leader of the Catholic Church in the Philippines for the first time since 1995. The Pope will begin the tour in Manila, then travelling to Tacloban to visit areas devastated by Typhoon Haiyan before returning to Manila to hold a mass at Rizal Park. The Philippines is the only Catholic majority nation in Asia with around 90 percent of the population professing the faith. (Photo by Lisa Maree Williams/Getty Images)

Le pape François a rencontré le week-end dernier pour la première fois un transsexuel accompagné de sa fiancée, après avoir reçu une lettre de lui et lui avoir téléphoné, a-t-on indiqué mardi de source informée.

Cette audience, hors du programme d'audiences officielles, n'a pas été confirmée mais pas non plus démentie par le Vatican. "Nous ne faisons aucun commentaire", a réagi un porte-parole interrogé par l'AFP.

Le transsexuel espagnol Diego Neria Lejárraga avait écrit en décembre au pape argentin, après s'être senti rejeté par sa paroisse de Plasencia (ouest de l'Espagne), d'après le journal espagnol Hoy. Un prêtre du lieu l'aurait même traité de "fille du diable", selon ce journal.

A la suite de sa lettre, le transsexuel espagnol a reçu un appel du pape à la veille de Noël. Et le pape l'a reçu près d'un mois plus tard en audience.

Le pape François téléphone, écrit régulièrement à des personnes du monde entier qui lui exposent leurs difficultés, et il en reçoit quelques unes dans son emploi du temps chargé.

Jorge Bergoglio ne s'est pas exprimé sur la condition des transsexuels. Il a exprimé dans le passé son hostilité au mariage gay.

Sur la question de l'homosexualité, François s'est montré ouvert aux personnes, en affirmant qu'il n'était pas en mesure de "juger" un homosexuel "qui cherche le Seigneur". Même si sur le fond, il est resté sur la ligne traditionnelle du catéchisme de l'Eglise catholique, qui prêche la chasteté et condamne l'acte homosexuel sans condamner la personne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 266 papes depuis Pierre