NOUVELLES

Le groupe armé État islamique prévient que les otages ont 24h à vivre

27/01/2015 10:33 EST | Actualisé 29/03/2015 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Un message possiblement mis en ligne par le groupe armé État islamique prévenait mardi qu'un otage japonais et un pilote jordanien n'en ont plus que pour 24 heures à vivre.

Le message réclame de nouveau la libération de Sajida al-Rishawi, une Irakienne condamnée à mort en Jordanie pour sa participation à un attentat terroriste qui a fait 60 morts en 2005.

Le message mentionne aussi le pilote jordanien Mu'tah al-Kaseasbeh, qui a été capturé par les djihadistes en décembre après que son appareil se soit écrasé.

Les deux derniers messages provenant possiblement du groupe État islamique ne portaient toutefois pas le sigle de sa branche médiatique, al-Furqan. Une vidéo mise en ligne en fin de semaine montrait l'otage japonais Kenji Goto tenant ce qui semblait être une photo du corps de l'autre otage japonais, Haruna Yukawa.

L'Associated Press n'a pas pu vérifier ces images de source indépendante. Plusieurs sites militants affiliés au groupe État islamique y font toutefois référence et ont mis des liens en ligne mardi après-midi.

L'émissaire japonais en Jordanie, le ministre adjoint des Affaires étrangères Yasuhide Nakayama, avait précédemment dit espérer que les deux otages puissent rentrer chez eux «avec le sourire».

Des responsables japonais croient que M. Yukawa — un aventurier qui avait été capturé par les militants l'été dernier — est maintenant mort.

PLUS:pc