NOUVELLES

Le gouvernement mexicain confirme la mort des 43 étudiants disparus

27/01/2015 04:21 EST | Actualisé 29/03/2015 05:12 EDT

MEXICO CITY - Le procureur général du Mexique a confirmé la mort des 43 étudiants disparus depuis septembre, citant des confessions et des preuves médico-légales retrouvées près d'une décharge où les corps auraient été incinérés.

Ces étudiants avaient été enlevés par des policiers de la ville d'Iguala, dans le sud du pays.

C'est la première fois que Jesus Murillo Karam confirme la mort de tous les 43 étudiants. Jusqu'à présent, des recherches d'ADN avaient permis l'identification d'une seule personne. Un laboratoire autrichien avait déclaré qu'il semblait impossible d'identifier les autres restes.

M. Murillo Karam a déclaré que les preuves existantes permettaient aux autorités de déterminer que les étudiants avaient été enlevés, tués, incinérés et jetés dans la rivière. Le procureur a fait l'objet de plusieurs critiques provenant de parents et d'experts qui soutiennent que la version gouvernementale est invraisemblable. Les parents espèrent retrouver leurs enfants vivants.

Au cours de la conférence de presse, il a aussi montré une vidéo présentant une reconstitution de la tuerie et de l'enquête.

Le procureur général a dit que les autorités avaient recueilli 39 confessions et retrouvé des preuves de la présence d'essence, de diesel, de roches brûlés et des restes de pneus sur les lieux du crime. La chaleur de cette crémation aurait été suffisante pour brûler 43 corps. L'incinération aurait duré toute la nuit et la journée du lendemain. Les restes auraient été jetés dans la rivière avoisinante.

Les enquêteurs ont entendu 386 témoignages, ont effectué 16 perquisitions et procédé à deux reconstitutions.

L'enquêteur en chef, Tomas Zeron, a indiqué que les meurtres et l'incinération s'étaient déroulés dans un ravin de 800 mètres ressemblant à une fournaise.

PLUS:pc