NOUVELLES

Des milliers d'enfants soldats libérés au Soudan du Sud

27/01/2015 12:44 EST | Actualisé 29/03/2015 05:12 EDT

JUBA, Soudan - Environ 3000 enfants soldats seront libérés graduellement par un groupe armé du Soudan du Sud dans les prochaines semaines, a annoncé le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).

L'organisme, qui a aidé à négocier la libération des enfants âgés de 11 à 17 ans, a indiqué que 280 d'entre eux avaient déjà été relâchés mardi.

Le représentant d'Unicef au Soudan du Sud, Jonathan Veitch, a indiqué que ces jeunes auraient besoin de soutien et de protection pour refaire leur vie, ébranlée par leur expérience difficile.

Ils avaient été recrutés par la faction Cobra de l'Armée démocratique du Soudan du Sud. Son chef, David Yau Yau, a signé un accord de paix avec le gouvernement sud-soudanais il y a un an.

L'Unicef estime que l'année dernière, 12 000 enfants ont été enrôlés par les groupes armés du pays.

La situation au Soudan du Sud demeure fragile, alors que l'ancien vice-président et d'autres groupes rebelles mènent de multiples attaques meurtrières.

Samedi dernier, 11 personnes, dont cinq journalistes, ont été abattues par un tireur qui avait pris d'assaut un convoi dans l'ouest du pays. Le colonel de l'armée Philip Aguer croit que le groupe rebelle ougandais l'Armée de résistance du Seigneur en est responsable. Ses membres se seraient réfugiés au Soudan, au Tchad et en République centrafricaine, selon lui.

Les affrontements ont commencé au mois de décembre 2013, lorsque les troupes fidèles à l'ancien vice-président Riek Machar se sont retournées contre l'armée du président Salva Kiir. Depuis, plus de 1,5 million de Soudanais du Sud ont été forcés à quitter leur domicile.

Les belligérants ont signé plusieurs traités de paix, mais sans succès.

La communauté internationale pourrait imposer des sanctions contre le pays s'ils ne s'entendent pas cette semaine sur un partage des pouvoirs, a indiqué le ministre des Affaires étrangères de la Norvège Borge Brende, qui participe à une réunion du Conseil exécutif de l'Union africaine, qui se tient en Éthiopie.

PLUS:pc