NOUVELLES

Yémen: manifestants anti-chiites violemment réprimés par des rebelles armés

26/01/2015 04:04 EST | Actualisé 27/03/2015 05:12 EDT

SANAA, Yémen - Des rebelles chiites armés de bâtons et de couteaux ont violemment réprimé des manifestants venus protester contre eux, lundi, dans le centre de Sanaa, la capitale du Yémen.

Des protestataires ont été emmenés et des journalistes ont aussi été mis en détention.

Ces miliciens chiites, des Houthis, ont investi la capitale en septembre dernier mais la semaine dernière, ils ont placé l'ancien chef d'État Abed Rabbo Mansour Hadi et plusieurs membres de son cabinet en détention à résidence.

En réaction, jeudi dernier, quelque 20 000 manifestants furieux ont convergé vers la résidence de l'ancien chef d'État lors du plus grand rassemblement depuis que les rebelles houthis ont pris la capitale. Ils ont scandé plusieurs slogans pour réclamer le retour du président Hadi et pour condamner les rebelles.

Les Houthis, qui disent vouloir lutter contre la corruption, ont promis vendredi de mener calmement une transition démocratique du pouvoir.

Les rebelles demandent depuis longtemps une meilleure représentation dans les institutions gouvernementales et un rôle accru dans la rédaction de la nouvelle constitution du Yémen.

PLUS:pc