NOUVELLES

Un avion de chasse grec s'écrase en Espagne; au moins 10 morts et 21 blessés

26/01/2015 12:55 EST | Actualisé 28/03/2015 05:12 EDT

MADRID - Au moins 10 personnes ont été tuées lundi quand un avion de chasse grec F-16 s'est écrasé sur d'autres avions stationnés lors de manoeuvres d'entraînement de l'OTAN dans le sud-est de l'Espagne.

Un total de 21 autres personnes ont été blessées lors de cet accident survenu à la base Los Llanos, a indiqué le ministère de la Défense espagnol dans un communiqué. Cinq souffrent de brûlures sévères et ont été transportés dans un hôpital de la capitale, Madrid. Les autres sont actuellement traités à l'hôpital de la ville voisine de la base, Albacete.

La plupart des victimes ne seraient pas des Espagnols, mais bien des employés de l'OTAN de différentes nationalités, selon un agent du ministère de la Défense qui a désiré conserver l'anonymat.

Neuf des blessés sont Italiens, a déclaré le ministère de la Défense de l'Italie par communiqué. Sept d'entre eux souffrent de blessures légères. Les deux autres sont toujours en évaluation.

Le ministère de la Défense de la France a quant à lui confirmé qu'au moins un Français était parmi les morts et cinq de ses concitoyens parmi les blessés. Le ministre Jean-Yves Le Drian se rendra sur les lieux de l'accident mardi.

Selon les rapports préliminaires, aucun Américain n'a été tué, mais un nombre inconnu d'entre eux sont traités pour des blessures mineures, a affirmé une porte-parole du Pentagone, la lieutenante-colonelle Vanessa Hillman.

Le chasseur biplace s'est écrasé au moment du décollage. Il est tombé sur un secteur où étaient rangés d'autres appareils qui participaient à ces manoeuvres de l'OTAN, a précisé la Défense espagnole dans son communiqué. Au moins cinq biréacteurs ont été endommagés, de même que «de nombreux» hélicoptères, selon le communiqué italien.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg a lui aussi réagi à l'accident par voie de communiqué. Il a qualifié l'écrasement de «tragédie qui affecte la famille de l'OTAN tout entière».

Dix pays, soit la Belgique, la Grande-Bretagne, le Danemark, la France, l'Allemagne, la Grèce, l'Italie, la Hollande, l'Espagne et les États-Unis, prennent part au programme d'entraînement de l'OTAN basé à Los Llanos depuis 2009.

PLUS:pc