NOUVELLES

Trois Russes ont été accusés de recruter des espions pour leur pays

26/01/2015 04:50 EST | Actualisé 28/03/2015 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Trois hommes ont été accusés en lien avec une affaire d'espionnage digne de la Guerre froide, ont indiqué les autorités américaines, lundi.

Evgeny Bouriakov, un employé d'une banque russe, a été arrêté lundi, et deux diplomates, Igor Sporichev et Victor Podobny, demeurent en fuite. L'homme arrêté détenait un permis de travail.

Les trois individus feraient partie d'un réseau d'espionnage qui aurait tenté de recruter des citoyens de New York comme sources de renseignements. Les autorités russes leur auraient ordonné «d'obtenir des renseignements sur d'éventuelles sanctions américaines contre les banques russes et sur les efforts américains pour mettre au point des ressources énergétiques alternatives», selon l'accusation enregistrée à la cour fédérale de Manhattan.

La plainte a été révélée par le procureur général des États-Unis, Eric Holder, un procureur fédéral, Preet Bharara, et des responsables du FBI.

Selon l'accusation, les trois individus «se rencontraient régulièrement et communiquaient par des méthodes clandestines et par messages codés». Ils s'échangeaient des renseignements tout en dissimulant leur association à titre d'agents d'un service étranger.

L'enquête est un prolongement d'une affaire d'espionnage survenue en 2010 qui avait entraîné l'arrestation de 10 agents secrets qui tentaient de s'infiltrer dans des banlieues américaines. Ils avaient tous plaidé coupable à des accusations de complot et avaient été expulsés du pays lors d'un échange de prisonniers avec la Russie.

Selon M. Holder, ces accusations démontrent «le ferme engagement (des autorités américaines) d'empêcher toute tentative d'un agent secret d'obtenir des renseignements et de recruter des espions aux États-Unis.»

L'AP a tenté en vain d'obtenir des commentaires du ministère des Affaires étrangères de la Russie ou du Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie.

PLUS:pc