NOUVELLES

La tempête effleure New York et se rabat sur Boston (VIDÉO/PHOTOS)

26/01/2015 09:19 EST | Actualisé 27/01/2015 07:02 EST

Près de 50 millions d'Américains de la côte est se sont préparés à affronter mardi des vents violents et des chutes de neige historiques, mais l'ampleur de la tempête qui doit durer toute la journée s'annonce finalement moins importante que ce qui était anticipé lundi, quand l'état d'urgence a été décrété au New Jersey, à New York, au Connecticut, au Rhode Island, au Massachusetts et au New Hampshire.

Le service météorologique national a émis un avertissement de « blizzard potentiellement historique et paralysant » pour toute la région comprise entre le Maine et le New Jersey, mais a revu à la baisse la plupart de ses prévisions de chute de neige.

À Manhattan, le centre-ville était complètement désert ce matin puisque depuis 23 h, lundi, les voitures étaient interdites dans la rue. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a toutefois levé l'interdiction de circulation à 7 h 30. L'avertissement de blizzard a lui aussi été levé pour la métropole et peu de neige est finalement tombée sur l'État de New York. Manhattan a reçu jusqu'ici environ 20 cm, tandis que Long Island a reçu 40 cm.

La ville de Boston (Massachusetts), a reçu 40 cm et pourrait en recevoir encore de 20 à 30 cm.

Les nouvelles projections pour Hartford (Connecticut) se situent quant à elles entre 30 et 60 cm.

À Philadelphie (Pennsylvanie), les prévisions sont passées de 35 à 45 cm, hier, à 15 cm aujourd'hui.

C'est à Portland, au Maine, que la tempête pourrait être la plus importante. La ville a reçu jusqu'ici 30 cm et pourrait recevoir encore de 30 à 50 cm de précipitations.

Afficher en mode plein écran

Transports paralysés

Plus de 7700 vols ont été annulés dans le nord-est des États-Unis. Le trafic aérien devrait être lourdement perturbé jusqu'à mercredi.

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a pressé ses citoyens de ne pas utiliser les routes dans la mesure du possible, afin que les véhicules d'urgence puissent circuler à leur guise.

Au Massachusetts, comme à New York, le gouverneur Charlie Baker a interdit à tout véhicule non essentiel de circuler sur les routes de l'État à compter de minuit.

Au Connecticut, le gouverneur Daniel Malloy a informé ses citoyens que les autobus cesseraient de circuler dès 20 h, lundi, dans l'ensemble de l'État, et qu'une interdiction de circuler serait en vigueur pour dissuader les automobilistes de se risquer sur les routes.


Tempête de neige dans l'est des États-Unis, 26 janvier 2015


Tous les vols en partance ou à destination de l'aéroport Logan de Boston ont été annulés depuis 19 h 30.

Le transporteur Greyhound a pour sa part annulé tous ses services d'autobus en partance ou à destination de Boston et de New York.

La Bourse, elle, a poursuivi ses activités lundi sur Wall Street et elle n'envisage pas de fermer mardi.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter