NOUVELLES

'Ovi' sourit à pleines dents tandis que les Caps sont dans la course aux séries

26/01/2015 04:36 EST | Actualisé 28/03/2015 05:12 EDT

COLUMBUS, États-Unis - Alex Ovechkin a retrouvé son sourire — édenté — depuis que les Capitals de Washington sont au coeur de la course aux séries éliminatoires dans l'Association Est, tandis que le dernier droit du calendrier régulier de la LNH se mettra en branle avec 11 matchs mardi.

Dans l'Ouest, les sourires sont beaucoup plus rares car le classement est très serré.

«C'est difficile, a admis le défenseur des Blues de St. Louis Kevin Shattenkirk pendant les festivités entourant le match des étoiles de la LNH à Columbus, en Ohio, au cours du week-end. Si tu perds trois ou quatre matchs de suite, ça devient épeurant parce que tu dégringoles en huitième place au classement, alors que la semaine dernière tu étais en tête.»

Le portrait est semblable dans les deux associations.

Dans l'Ouest, sept points séparent les détenteurs de la quatrième position, les Sharks de San Jose, des Stars de Dallas, 11es. Et n'écartez pas trop rapidement le Wild du Minnesota, qui occupe le 12e échelon. L'an dernier, le Wild avait compilé une fiche de 23-10-7 en deuxième moitié de saison, lui permettant d'accéder aux séries éliminatoires.

Dans l'Est, les Capitals (24-13-9) sont septièmes, mais font partie d'un groupe de huit clubs prétendants qui ont commencé à se détacher de ceux en queue de peloton.

Et ça, ça convient parfaitement à Ovechkin, qui se sent beaucoup mieux après une saison plutôt difficile.

«Avant la saison, j'ai dit que c'était une saison très importante pour nous, pour moi, pour tout le groupe de gars dans cette équipe, a confié Ovechkin, qui a participé à son cinquième match des étoiles en carrière. Nous voulions tous rebondir et démontrer que l'an dernier fut un accident de parcours.»

Les Capitals semblent avoir réussi leur transition sous la gouverne du nouvel entraîneur-chef Barry Trotz, et ils ont renforci leur défensive en ajoutant Brooks Orpik et Matt Niskanen.

La production offensive d'Ovechkin n'a pas ralenti, ce qui lui permet de viser un troisième titre des marqueurs consécutif — et un cinquième en carrière. Avec 27 buts, il n'en concède qu'un seul aux meilleurs buteurs du circuit Bettman, Tyler Seguin et Rick Nash.

Ne comptez toutefois pas sur Steven Stamkos pour encourager Ovechkin et sa bande. Stamkos, le capitaine du Lightning de Tampa Bay, a néanmoins reconnu que ce serait bon pour le hockey si des joueurs vedettes participaient au tournoi printanier.

«C'est bien qu'il connaisse une bonne saison, a mentionné Stamkos, qui a contribué à propulser le Lightning au sommet de l'Est. Chaque fois qu'un joueur étoile s'illustre ça contribue à bâtir la popularité de notre sport.»

Les clubs de l'Est qui sont exclus de la course aux séries ont beaucoup de rattrapage à faire. Les Panthers de la Floride — qui comptent sur les espoirs Jonathan Huberdeau et Aaron Ekblad — sont neuvièmes. Les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto viennent ensuite avec 47 points, et malgré leur changement d'entraîneur respectif au cours des deux derniers mois il y a très peu de progrès enregistrés.

Une autre course se joue en queue de peloton. Les Sabres de Buffalo (14-30-3) et les Oilers d'Edmonton (12-26-9) luttent pour le dernier rang, car à la clé se trouve la possibilité d'obtenir l'un des deux espoirs les plus convoités du prochain repêchage — l'attaquant des Otters d'Erie Connor McDavid et celui de l'Université de Boston Jack Eichel.

PLUS:pc