NOUVELLES

Commémorations en vue du 70e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz

26/01/2015 10:49 EST | Actualisé 28/03/2015 05:12 EDT

OSWIECIM, Pologne - À la veille des cérémonies qui commémoreront les 70 ans de la libération du camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne, les survivants ont rendu hommage, en privé, à leurs familles et aux millions d'autres victimes de l'Holocauste pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Ils se sont rendus sur les lieux du drame, lundi, pour prononcer des prières juives, tout juste en dessous de la porte d'entrée du camp, arborant le fameux slogan allemand «Le travail rend libre».

Certains d'entre eux revenaient pour la première fois depuis cette journée du 27 janvier 1945, lorsque l'armée soviétique a libéré le camp, quelques mois avant la fin de la guerre. «Je ne veux plus venir ici», a lancé un des survivants, la voix tremblante.

Rose Schindler, âgée de 85 ans, voulait saluer une dernière fois les membres de sa famille qui ont perdu la vie pendant la guerre. «Ma mère, mon père, mes frères et soeurs n'ont pas de tombe. C'est ma façon de leur dire adieu», a-t-elle expliqué.

Une autre cérémonie aura lieu mardi, le jour-même de l'anniversaire. Quelque 300 survivants sont attendus, les plus jeunes étant des septuagénaires.

Certains dirigeants juifs craignent que malgré ces commémorations, les gens commencent à oublier le drame.

«Alors que l'Holocauste s'éloigne dans le temps, les survivants disparaissent, les extrémistes ciblent de plus en plus les Juifs en blâmant Israël pour tous les problèmes du monde. Il y a une résurgence de l'antisémitisme», a constaté Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial.

Cependant, d'autres estiment plutôt que les citoyens sont beaucoup plus vigilants quant aux gestes antisémites, surtout en politique.

Récemment, Lutz Bachmann, dirigeant d'un mouvement anti-immigration, a dû démissionner de son poste parce qu'il avait présenté une photo de lui avec une moustache et une coiffure semblables au dictateur allemand Adolf Hitler.

PLUS:pc