NOUVELLES

Nord-est des États-Unis: une tempête «historique» attendue dans les prochains jours

25/01/2015 08:46 EST | Actualisé 27/03/2015 05:12 EDT
Agence QMI

NEW YORK, États-Unis - Plus de 35 millions de personnes vivant dans le corridor Philadelphie-Boston se dépêchaient de rentrer à la maison, en fin de journée, lundi, pour faire face à un puissant blizzard qui pourrait laisser de 30 à 90 centimètres de neige au sol et paralyser la région pendant plusieurs jours.

La neige a commencé à tomber avec intensité dans la région de New York au milieu de la journée. Des flocons sont apparus au même moment à Boston.

Les météorologues affirment que la tempête pourrait laisser de 60 à 90 centimètres de neige dans la région allant du New Jersey au Connecticut à partir de lundi soir. Boston devrait recevoir de 45 à 90 centimètres de neige, tandis qu'à Philadelphie, on attend de 35 à 45 centimètre de neige. Jusqu'à présent, la région du nord-est américain avait plutôt été épargnée par l'hiver.

Un avertissement de blizzard a été lancé pour une section d'environ 400 kilomètres du nord-est des États-Unis.

Plus de 5800 vols ont été annulés. Un grand nombre d'avions ne pourront pas décoller avant mercredi. Plusieurs écoles et entreprises ont laissé partir leurs employés plus tôt. Les bureaux gouvernementaux ont été fermés. Les épiceries étaient bondées. Plusieurs représentations ont aussi été reportées sur Broadway.

Plusieurs villes avaient déjà mobilisé les équipes de déneigement. Sachant pertinemment qu'une grosse tempête hivernale pouvait faire ou défaire la réputation d'un politicien, gouverneurs d'États et maires se dépêchaient à décréter l'état d'urgence et à ordonner la fermeture des rues, des autoroutes et des lignes de trains de banlieue — pendant plusieurs jours dans certains cas.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a avisé la population qu'il ne s'agissait pas «d'une tempête normale». Il a ordonné que seuls les véhicules d'urgence circulent dans la métropole américaine à compter de 23 h. La Bourse de New York est demeurée ouverte et ne prévoit pas cesser ses activités mardi.

Dans l'État de New York, Andrew Cuomo a déjà ordonné l'état d'urgence et une interdiction de circuler sur toutes les routes de Long Island à compter de 23 h. Ses collègues du Massachusetts et du Connecticut ont délivré des ordres similaires.

Autre signe que les gens s'apprêtent à rester chez eux: les ventes de collations, comme du pop corn ou des biscuits aux brisures de chocolats ont augmenté, selon Fresh Direct, une entreprise spécialisée dans les commandes en ligne.

Les résidants des régions côtières se préparaient à être privés d'électricité ou à subir des inondations.

La tempête pourrait aussi toucher les provinces maritimes, selon Environnement Canada. Des alertes au blizzard ont été lancées pour plusieurs régions du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et des Îles-de-la-Madeleine. Les accumulations de neige pourraient atteindre 35 cm de neige et les vents atteindre 100 km/heure dans certaines régions côtières.

Certains secteurs de la Gaspésie pourraient être touchés par des conditions de tempête hivernale. Il pourrait tomber jusqu'à 20 cm de neige.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le déneigement au fil du temps à Montréal