NOUVELLES

Simon d'Artois, premier Canadien gagnant du SuperPipe aux X Games

25/01/2015 06:39 EST | Actualisé 25/01/2015 06:42 EST
ASSOCIATED PRESS
Canada's Simon d'Artois competes during the freestyle skiing superpipe final at the Dew Tour iON Mountain Championships, Saturday, Dec. 14, 2013, in Breckenridge, Colo. (AP Photo/Julie Jacobson)

ASPEN, Colorado - Simon d'Artois est devenu le premier Canadien à remporter l'épreuve de SuperPipe en ski acrobatique aux X Games.

D'Artois, de Whistler, a décroché les honneurs de la dernière compétition de l'édition 2015 des X Games d'Aspen, dimanche. Il a obtenu une note de 93,00 pour sa troisième et dernière descente et il a devancé de justesse le Français Kevin Rolland (92,33) et l'Américain Alex Ferreira (91,66).

Noah Bowman, de Calgary, a terminé en sixième place (86,33), tandis que Mike Riddle, de Sherwood Park, a pris le huitième rang (78,33).

D'Artois avait pris le quatrième rang lors de la ronde éliminatoire, mais il a pris les devants en ronde finale dès sa première descente avec un score de 90,33. Personne n'a fait mieux lors des deuxièmes descentes non plus. Ferreira l'a toutefois délogé temporairement lors de la dernière série de descentes, mais d'Artois a répliqué avec une performance spectaculaire qui a inclus un saut à trois rotations et demie.

Rolland s'est ensuite faufilé entre d'Artois et Ferreira, passant tout près de la première marche du podium.

Toutant amer

Plus tôt dans la journée, le Montréalais Sébastien Toutant a échoué dans sa tentative de monter sur le podium en slopestyle en surf des neiges quand il a chuté lors de sa troisième et dernière tentative.

Toutant a finalement dû se contenter de la quatrième position, avec une performance de 87,33 points, une note très décevante à ses yeux.

"La descente que j'ai réussie, c'en est une qui n'avait jamais été faite avant, a-t-il expliqué. Je ne suis pas prêt à dire que j'aurais dû gagner, mais je méritais au moins une médaille. Ç'a fait quand même une controverse. Les surfeurs et les entraîneurs se demandent ce qui s'est passé.

"J'ai fait un "double backside rodeo 1000" au deuxième saut. C'est probablement le truc le plus dur que tu peux faire en surf. Pour moi, c'est plus difficile d'atterrir ce truc-là que de faire mon "triple cork 1440". De l'avoir réussi, en plus de mon "triple cork 1440", je ne pouvais pas être plus heureux. Quand mon pointage est sorti, j'étais vraiment déçu. Je méritais facilement 94 points, si ce n'est pas plus."

C'est son compatriote Mark McMorris, de Regina, qui a enlevé les honneurs de l'épreuve avec un score de 96,00 points acquis dès sa deuxième tentative.

Il a devancé dans l'ordre le Norvégien Stale Sandbech (95,00) et le Suédois Sven Thorgren (92,00).

McMorris est du même coup devenu le premier planchiste à l'emporter en Big Air et en slopestyle la même année aux X Games depuis l'Américain Shaun White, qui a accompli l'exploit à trois reprises au cours de sa carrière. L'Albertain a également récolté sa quatrième médaille d'or aux X Games, et sa huitième au total.

Plus tôt dimanche, la Canadienne Spencer O'Brien a abouti au pied du podium en slopestyle féminin.

La Norvégienne Silje Norendal a remporté la compétition après avoir obtenu un score de 93,66 points lors de sa troisième et dernière tentative. Elle a ainsi défendu avec succès son titre acquis aux X Games d'Aspen l'an dernier.

Les Américaines Jamie Anderson et Christy Prior ont complété le podium, après avoir respectivement réalisé des performances valant 91,33 et 89,33 points. O'Brien, d'Alert Bay, en Colombie-Britannique, a concédé deux points à Prior et terminé quatrième.

INOLTRE SU HUFFPOST

Finales masculines et féminines ski slopestyle aux X Games