NOUVELLES

Une équipe qui veut briser deux records de montgolfière a décollé du Japon

24/01/2015 09:38 EST | Actualisé 26/03/2015 05:12 EDT

ALBUQUERQUE, États-Unis - Après avoir connu des retards plus tôt ce mois-ci, une équipe internationale a fait décoller une montgolfière au Japon et espère battre deux records.

Tom Bradley, des États-Unis, et Leonid Tiukhtyaev, de la Russie, ont décollé de Saga, au Japon, peu avant 6 h 30 dimanche matin.

Tout s'est déroulé parfaitement, a indiqué Letitia Hill du contrôle de la mission, à Albuquerque au Nouveau-Mexique. Deux décollages prévus précédemment avaient été annulés en raison des conditions météorologiques défavorables.

Les pilotes espèrent se rendre en Amérique du Nord, un voyage qui les mettrait en lice pour battre le record de 8381 kilomètres parcourus en montgolfière.

Ils souhaitent aussi battre le record de la durée de vol, établi en 1978 par Ben Abruzzo, Maxie Anderson et Larry Newman qui ont effectué le premier voyage transatlantique en ballon. Ce record de 137 heures est considéré comme le saint Graal de la montgolfière.

Le duo devrait atterrir dans les prochains cinq jours et demi, mais on ignore où il se posera.

«Cela nous gardera en haleine tout au long de cette mission», a dit Mme Hill, après avoir regardé le lancement au musée international de la montgolfière.

Le véhicule de MM. Bradley et Tiukhtyaev, nommé Two Eagles, est équipé d'un système de navigation de pointe, de matériel de base comme une trousse de premiers soins, et d'équipement pour communiquer avec le centre de contrôle.

Il volera à une altitude d'au moins 15 000 pieds. Les pilotes portent des masques d'oxygène et des harnais de sécurité. La température dans la capsule sera d'environ 10 degrés Celsius.

Les pilotes doivent être en bonne forme physique pour endurer plusieurs jours dans la capsule, avec peu de sommeil et d'oxygène. En plus des records visés, le vol est suivi par des chercheurs de l'université de l'Arizona étudiant les effets de la fatigue sur les habiletés cognitives.

Il est possible que la montgolfière vole durant 10 jours, la capacité maximale de la montgolfière.

Une fois les pilotes dans la capsule fermée, leur mission ressemble davantage à un jeu vidéo, avait dit M. Bradley en octobre. Il faut surveiller le GPS et les autres systèmes, l'évolution des conditions météorologiques, la vitesse et l'altitude.

PLUS:pc