NOUVELLES

Une entente de principe a été conclue à l'usine Wayagamack de Kruger

24/01/2015 03:34 EST | Actualisé 26/03/2015 05:12 EDT

TROIS-RIVIÈRES, Qc - Une entente de principe a été conclue, dans la nuit de vendredi à samedi, entre les 276 travailleurs de l'usine Wayagamack et la direction de Kruger à Trois-Rivières.

Les syndiqués des sections locales 216 et 222 du syndicat Unifor étaient sans contrat de travail depuis le 1er mai 2010.

Une grève de 24 heures des employés de production, les papetiers et les gens affectés à la maintenance avait été déclenchée après une cinquantaine de journées de négociations.

Cette unique journée d'arrêt des activités avait pour but de dénoncer la lenteur des pourparlers.

Les négociations achoppaient sur les questions de la sécurité d'emploi, la sous-traitance et les clauses salariales.

Aucun détail de l'entente ne peut être dévoilé pour le moment.

Le directeur adjoint d'Unifor Québec, Renaud Gagné se réjouit de cette entente qui sera présentée aux membres d'ici quelques jours.

«On était vraiment à minuit moins une parce qu'il passait à peine minuit lorsqu'on a vu la lumière au bout du tunnel. Ils étaient vraiment à la dernière minute car on s'était donné jusqu'à vendredi minuit. Donc on est très heureux du dénouement», raconte M. Gagné.

Le représentant d'Unifor est confiant de la ratification de l'entente. L'assemblée devrait se dérouler au cours des prochains jours, a-t-il ajouté.

«Normalement, j'ai une moyenne au bâton de 90 pour cent, donc normalement je suis très confiant que les gens vont ratifier le dossier», ajoute M. Gagné.

PLUS:pc