NOUVELLES

Les experts en quête des restes de Cervantès espèrent une percée importante

24/01/2015 02:56 EST | Actualisé 26/03/2015 05:12 EDT

MADRID - Les experts qui recherchent les restes de l'écrivain espagnol Miguel de Cervantès espèrent être enfin arrivés à la dernière phase de leur quête pour résoudre le mystère entourant son tombeau.

Depuis neuf mois, une équipe d'archéologues et d'anthropologues a commencé des fouilles dans la crypte d'une chapelle à Madrid, où trois tombes non identifiées ont été découvertes. Les os sont retirés de la terre et font l'objet d'analyses actuellement.

Cervantès a été inhumé en 1616, au couvent des Trinitaires, dans le quartier historique Barrio de las Letras, à Madrid. Le lieu exact de sa tombe n'a toutefois jamais été identifié. Sa femme Catalina Salazar, qui a été enterrée avec lui, n'a jamais été retrouvée elle non plus.

L'écrivain est reconnu pour son oeuvre magistrale «L'Ingénieux Noble Don Quichotte de la Manche», qui a profondément bouleversé la culture littéraire espagnole.

Samedi, la crypte de la chapelle ressemblait à véritable un laboratoire médico-légal dans un décor médiéval, alors qu'une vingtaine de chercheurs s'affairaient à analyser les objets.

En matinée, certains experts vérifiaient les os, alors que d'autres procédaient à de nouvelles fouilles dans une tombe. Certains scientifiques examinaient des images obtenues avec une caméra endoscopique, qui avait pris des photos à travers un mur.

Plus loin, d'autres experts assemblaient un dispositif géoradar qui arpentera le site pour trouver d'autres objets sous la terre.

«Nous tentons de retrouver des restes selon certaines caractéristiques, ce qui nous permettrait de passer à la prochaine étape. Il s'agira de comparer son ADN avec celle de sa soeur, mais c'est une phase très complexe», a indiqué le médecin légiste de l'Université du pays basque, Francisco Etxeberria.

Luisa de Cervantès a été inhumée en 1623 dans un couvent à Alcala de Henares, situé à quelques kilomètres à l'est de Madrid.

Si ce site ne s'avère pas fructueux, il existe quatre autres endroits où l'écrivain pourrait avoir été enterré, selon Almudena Garcia Rubio, qui dirige le projet Cervantès.

On aurait perdu la trace de la tombe du célèbre auteur lorsque l'église a été rénovée après sa mort. À l'époque, les monuments funéraires n'étaient généralement pas sculptés dans les pierres, étant construits avec des matériaux moins durables, selon M. Etxeberria.

Avant de commencer leurs fouilles, les chercheurs ont dû tasser des piles de livres d'époque qui avaient été loués précédemment par une maison d'édition.

La première phase d'excavation, qui devrait durer deux semaines, coûte environ 56 000 $ US.

PLUS:pc