NOUVELLES

Une autre intervention au genou empêchera Hudec de participer aux Mondiaux

23/01/2015 02:39 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

CALGARY - Le médaillé de bronze olympique Jan Hudec a subi une intervention chirurgicale au genou et ne participera pas aux Championnats du monde de ski alpin, le mois prochain.

Le Canadien de 33 ans a terminé à égalité au troisième rang au super G des Jeux de Sotchi, l'hiver dernier, procurant au pays une première médaille olympique en ski alpin en 20 ans.

Hudec s'est déchiré le ménisque lors de la descente de Val Gardena, en Italie, le 19 décembre dernier. Il est retourné chez lui, à Calgary, où il a subi jeudi une arthroscopie, a fait savoir Canada Alpin sur son site Internet.

Même s'il s'agit de sa huitième opération aux genoux — la septième à son genou droit —, Hudec jure qu'il n'a pas l'intention de prendre sa retraite et que l'objectif est d'effectuer un retour la saison prochaine.

L'équipe canadienne devra aussi se passer des services du Québécois Érik Guay pour les compétition qui auront lieu du 2 au 15 février, à Beaver Crerek, au Colorado. Champion du monde en descente en 2011, Guay se remet toujours des deux opérations au genou subies l'été dernier. Il est le Canadien le plus médaillé de l'histoire en descente avec 22 médailles.

Hudec a remporté la médaille d'argent de la descente des Mondiaux 2007. Il a amorcé la saison avec quatre top-20, dont une neuvième place au super G de Lake Louise.

Miller absent ce week-end

Par ailleurs, l'Américain Bode Miller ne sera pas en mesure de prendre part à la descente de Kitzbühel samedi, ce qui fait en sorte qu'il n'aura pas disputé une seule épreuve en Coupe du monde avant les Mondiaux.

Miller a eu une excellente descente d'entraînement sur la Streif, jeudi, mais il dit ne pas être encore prêt pour la compétition à la suite de l'opération pour une hernie discale qu'il a subie il y a deux mois.

À Wengen, en Suisse, la semaine dernière, Miller avait aussi participé aux deux séances d'entraînement avant de décider de ne pas prendre le départ de la descente.

Miller estime le risque trop élevé à la veille des Championnats du monde.

PLUS:pc