NOUVELLES

Relations suspendues entre l'ONU et les séparatistes touaregs après une attaque

23/01/2015 03:57 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

RABAT, Maroc - Le porte-parole d'un mouvement séparatiste touareg dans le nord du Mali a déclaré, vendredi, que les relations avec les Casques bleus de l'ONU déployés dans le pays étaient suspendues après un affrontement mortel.

Mossa Ag Attaher accuse les Casques bleus de se ranger du côté du gouvernement malien et de ses milices alliées. Il a menacé de boycotter la prochaine série de pourparlers de paix, prévue le 8 février à Alger, en Algérie.

Selon M. Attaher, un hélicoptère de combat néerlandais rattaché à la mission de paix a détruit un véhicule des séparatistes et tué sept personnes mardi près de la ville désertique de Tabankort. L'ONU affirme que les Casques bleus ont plutôt essuyé des tirs.

Depuis 2012, le nord du Mali est contrôlé par les séparatistes touaregs et des islamistes auparavant liés à Al-Qaïda. Une intervention militaire dirigée par la France a permis de disperser les extrémistes l'an dernier, et les troupes onusiennes tentent actuellement de stabiliser la région. Des pourparlers ont également débuté entre le gouvernement malien et les séparatistes touaregs.

PLUS:pc