NOUVELLES

Paris s'assure sa première victoire en super-G; Pintureault domine le combiné

23/01/2015 10:09 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

KITZBÜHEL, Autriche - L'Italien Dominik Paris a remporté son premier super-G en carrière sur le circuit de la Coupe du monde et le Français Alexis Pinturault s'est imposé au combiné pour signer sa huitième victoire.

Paris a devancé les Autrichiens Matthias Mayer de 0,06 seconde et Georg Streitberger de 0,34 seconde sur la piste Streif, deux ans après sa victoire lors de la descente de la classique Hahnenkamn sur la même piste.

Le super-G se voulait une épreuve à part entière de la Coupe du monde, mais les résultats ont aussi servi comme première manche du combiné, complété avec la présentation d'un slalom.

Au combiné, Pinturault a eu le meilleur sur l'Autrichien Marcel Hircher, actuel meneur du classement général de la Coupe du monde, et le Tchèque Ondrej Bank.

Plusieurs compétiteurs qui ont pris part au super-G ont choisi de ne pas disputer le slalom afin de préserver leur énergie en vue de la descente de samedi, l'événement phare de cet événement de trois jours.

Paris n'avait pas savouré la victoire à ses 21 dernières Coupes du monde, sa plus longue disette depuis sa première victoire survenue à Bormio en décembre 2012.

«J'avais de bonnes sensations mais je ne croyais pas être en mesure de gagner aujourd'hui, a commenté Paris, médaillé d'argent de la descente des championnats du monde en 2013 et dont les trois précédentes victoires ont toutes été obtenues dans cette discipline.

«J'aime cette montagne, a-t-il ajouté. Lorsque vous êtes en bonne forme, vous pouvez prendre des risques. Et j'ai été agressif du début à la fin.»

Le Norvégien Kjetil Jansrud a concédé 78 centièmes de seconde pour obtenir le septième rang du super-G et il demeure en tête du classement de la discipline avec 316 points, suivi de Paris à 285.

«Ça n'a pas été une prestation parfaite, a précisé Jansrud, vainqueur de deux super-G cette saison. Pas de grosses erreurs, mais des erreurs tactiques. Je n'ai pas pris assez de risques.»

Le Canadien Benjamin Thomsen s'est classé 41e tandis que son coéquipier Phil Brown n'a pas complété l'épreuve.

Ted Ligety, champion du monde du super-G et du super-combiné, n'a pas terminé l'épreuve. L'Américain a été le premier à prendre le départ et il a raté une porte à la réception d'un saut vers la fin du parcours.

Le coéquipier de Ligety, Andrew Weibrecht, s'est classé cinquième, son meilleur résultat en Coupe du monde.

L'épreuve a été interrompue pendant 20 minutes à la suite de la chute du Suisse Marc Gisin, qui a été héliporté à l'hôpital.

PLUS:pc