NOUVELLES

«La course au PQ est terminée», dit Bernard Landry

23/01/2015 10:03 EST | Actualisé 23/01/2015 10:04 EST
PC

L'ex-premier ministre Bernard Landry, qui a pris position pour Pierre Karl Péladeau dans la course à la direction du Parti québécois, croit que Jean-François Lisée a pris la bonne décision en abandonnant la bataille. Selon lui, il redore aussi un peu son blason, qui s'était terni ces derniers mois.

« Jean-François Lisée a évalué la situation. Il ne s'est pas trompé. Il a pris la bonne décision dans la dignité, c'est-à-dire dans la fidélité au parti et aux objectifs de ce parti », a estimé M. Landry en entrevue à l'émission 24/60.

« Il a choisi de favoriser le parti et la patrie plutôt que son intérêt personnel. Je trouve ça assez noble. »

— Bernard Landry

Pour Bernard Landry, les sondages établissent clairement la « domination incroyable » de Pierre Karl Péladeau, tant au sein du parti que de la population en général. « Bien sûr, que la course est terminée », estime-t-il.

Jean-François Lisée a non seulement annoncé son retrait de la course, vendredi, mais il a également couronné Pierre Karl Péladeau. Selon M. Lisée, l'avance de son collègue de Saint-Jérôme est insurmontable, même s'il se garde bien de l'appuyer.

Ces derniers mois, Jean-François Lisée a créé un malaise chez les péquistes en s'opposant ouvertement à M. Péladeau à propos de ses actifs dans Québecor, qualifiant la situation d'« intenable ».

Le député de Rosemont a également déclenché une controverse sur la charte des valeurs, en affirmant qu'il aurait voté contre, si la mouture présentée avait interdit aux employés actuels de l'état de porter des signes religieux. L'ancienne ministre péquiste Louise Beaudoin avait réagi aux propos de Jean-François Lisée en jugeant que ce dernier était « cuit » au Parti québécois.

Lisée se rachète, selon Landry

Bernard Landry se montre maintenant plus tendre envers lui. « Avant, il n'avait guère d'avenir. Il y avait un ressentiment incroyable pour les erreurs graves qu'il a faites. Mais avec la façon dont il a présenté les choses aujourd'hui, je crois qu'il a un peu redoré son blason. »

Il reste cinq candidats en lice pour devenir chef du PQ : Martine Ouellet, Alexandre Cloutier, Pierre Céré, Pierre Karl Péladeau et Bernard Drainville. Même si Bernard Landry n'a aucun doute sur le résultat de cette course, il estime qu'un débat d'idées est une « bonne chose pour le parti » et il l'encourage.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Lisée abandonne la course à la chefferie du PQ