NOUVELLES

Ebola: la Sierra Leone allège les restrictions sur le voyage et le commerce

23/01/2015 09:47 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

FREETOWN, Sierra Leone - La Sierra Leone a allégé vendredi les restrictions qui pesaient sur les déplacements et les échanges commerciaux, maintenant que l'épidémie de virus Ebola se fait moins urgente.

Le président du pays a toutefois prévenu que la lutte contre la maladie est loin d'être gagnée.

L'épidémie a fait plus de 21 000 malades, dont près de la moitié en Sierra Leone. Le nombre de nouvelles infections est toutefois maintenant en déclin en Sierra Leone, en Guinée et au Libéria, les trois pays les plus durement touchés.

Le président Ernest Bai Koroma a déclaré, lors d'un discours à la nation, que le pays annulera toutes les quarantaines imposées à des quartiers et prolongera les heures d'affaire le samedi.

M. Koroma a dit que ces mesures aideront à relancer l'économie, tout en demandant à la population de demeurer vigilante.

En plus du bilan humain, l'Ebola a matraqué les économies des trois pays africains les plus durement touchés. Des fermiers ont notamment été chassés de leurs fermes, des marchés fermés et le déplacement de marchandises freiné.

La Sierra Leone prévoit réouvrir ses écoles en mars. Mais avant que cela ne se produise, M. Koroma a expliqué que les écoles qui ont servi de centres de traitement devront être désinfectées et que les enseignants devront recevoir une formation en sécurité et en hygiène.

«Même si la victoire est en vue, nous ne devons pas ralentir, nous devons aller de l'avant», a déclaré le président jeudi soir.

L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé cette semaine que le nombre d'infections continue à reculer dans ces trois pays, tout en prévenant qu'il demeure difficile de recenser tous les nouveaux malades.

Les infections en Guinée et au Liberia sont à leur niveau le plus bas depuis les mois d'août et de septembre, selon l'OMS, mais l'agence onusienne admet ne pas encore savoir exactement où le virus se propage.

PLUS:pc