NOUVELLES

Des membres du Conseil de sécurité arrivent en Haïti pour une visite de 3 jours

23/01/2015 01:45 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Des membres du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) sont arrivés vendredi en Haïti pour une visite de trois jours. L'un de leurs objectifs est d'exhorter le gouvernement haïtien à tenir les élections municipales et législatives déjà reportées plusieurs fois.

Au cours de leur séjour, les 15 membres du Conseil devraient rencontrer des représentants des autorités nationales, dont le président Michel Martelly. Depuis la semaine dernière, celui-ci gouverne par décret, car le Parlement a été dissous quand les législateurs ont vu leur mandat arriver à échéance en pleine période d'impasse politique.

Cette visite officielle s'amorce quelques jours après l'assermentation des neuf membres du nouveau Conseil électoral provisoire, qui seront chargés d'organiser les élections cette année. Un nouveau cabinet, des leaders gouvernementaux et le premier ministre Evans Paul ont aussi été assermentés au cours des derniers jours.

L'entrée en fonction de M. Paul a d'ailleurs incité les sympatisants des groupes de l'opposition à annoncer de nouvelles protestations destinées à pousser Michel Martelly à démissionner.

La visite du Conseil de sécurité permettra également d'évaluer la mise en oeuvre de ses propres résolutions, entre autres le renforcement des services de police haïtiens, a déclaré l'ONU dans un communiqué. L'an dernier, sa mission pour la stabilisation en Haïti, la MINUSTAH, a été prolongée d'un an. Les effectifs devraient toutefois passer de 5021 à 2370 soldats en juin prochain.

Après Port-au-Prince, la délégation du Conseil, dirigée par les représentants des États-Unis et du Chili, se rendra à Cap-Haïtien, dans le nord du pays.

PLUS:pc