NOUVELLES

10 idées pour votre église vide (PHOTOS)

23/01/2015 10:50 EST | Actualisé 03/03/2016 06:12 EST

De nombreuses églises québécoises ont trouvé une nouvelle vocation au cours des dernières années. Ces anciens lieux de cultes sont devenus des salles de concert, des centres sportifs, des restaurants, des bibliothèques ou même... un centre d'escalade. Du coup, certains endroits ont été transformés pour devenir des petits bijoux d'architecture moderne. Alléluia.

Alors, vous avez une église vide dans votre quartier ou votre village? Elle pourrait devenir:

  • Une salle de concert
    Photo: Marc Cramer | Firme: Provencher Roy Associés Architectes
    En 2011, le Musée des beaux-arts de Montréal a créé la prestigieuse salle de concert Bourgie dans l\'ancienne église presbytérienne Erskine and American, située dans le Mile Carré doré, à Montréal. Les rénovations pour transformer ce monument historique créé par l\'architecte Alexandre Cowper Hutchison ont coûté plus de 42 millions$. \n
  • Une école de cirque
    Photo: François Bastien | Firme: ABCP
    Dans la Vieille Capitale, les 3 790 mètres carrés de l\'église Saint-Esprit accueillent désormais l\'École de cirque de Québec. Trois mezzanines ont dû être ajoutées à l\'intérieur du bâtiment construit en 1930. \n
  • Un centre sportif avec un spa
    Firme : TBA
    Situé sur la rue Saint-Denis, à Montréal, l\'ancien sanctuaire dominicain dédié à Saint-Jude est devenu Le Saint-Jude Espace Tonus. En plus d\'un centre sportif, on y retrouve un spa nordique et une clinique santé. L\'aménagement a nécessité l\'ajout de deux étages et demi dans la nef, grâce à une structure indépendante en acier. Les promoteurs ont conservé et restauré la maçonnerie originale à l\'extérieur, tout en misant sur un design résolument moderne à l\'intérieur.
  • Une salle de spectacles
    Groupe Paradoxe
    Pour sa part, le Groupe Paradoxe, qui oeuvre dans l\'insertion sociale, a transformé l\'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, à Montréal, en salle de spectacles. Détail inusité, le bois des confessionnaux a été réutilisé pour confectionner le bar. Vin de messe non inclus. \n
  • Une résidence pour personnes âgées
    Firme: ABCP
    Toujours à Montréal, sur la rue Beaubien, l\'église Saint-Eugène est devenue le point central d\'une résidence pour personnes âgées. Entourée de trois ailes, l\'ancienne église accueille désormais les activités communautaires (cuisine, salle à manger, autres) de la résidence. L\'endroit a également été choisi pour le grand terrain entourant le bâtiment, un luxe de plus en plus rare dans les villes. \n
  • Un centre de soins palliatifs
    Architecte: Jean Issalys
    Onze chambres semblables à des petites maisons ont été aménagées à l\'intérieur de l\'église Saint-Benoît-Abbé, à Gatineau, pour accueillir des patients en phase terminale. La Maison Mathieu-Froment-Savoie a acquis l\'endroit en 2008 au coût de 600 000$. Un autre 300 000$ est payé au diocèse à raison de 15 000$ par année. La fabrique conserve également un accès le dimanche pour y tenir la messe, en plus d\'utiliser un autre espace pour ses activités pastorales.\n
  • Une bibliothèque
    Firme: Espace Vital
    C\'est le cas à Magog, où l\'ancienne église Sainte-Marguerite-Marie accueille désormais la bibliothèque municipale Memphrémagog. L\'arrivée de la bibliothèque en 2011 a permis de redonner vie à ces locaux qui ont accueilli leur dernier service religieux en 2007. La superficie de la bibliothèque a également plus que quadruplé, passant de 484 mètres carrés à 2 000 mètres carrés. Au total, huit bibliothèques ont élu domicile dans une ancienne église au Québec. \n
  • Un centre multimédia
    Architecte: Éric Lirette
    Souhaitant attirer des croisières, la Corporation plein air Manicouagan de Baie-Comeau a créé le Jardin des glaciers, un centre récréotouristique dont la thématique porte sur la glaciation et les changements climatiques. Au coeur du complexe, l\'église Saint-Georges est devenue la Station d\'exploration glaciaire, où l\'on présente des spectacles multimédias.
  • Un centre d'escalade
    Architecte: Carlo Rondina
    Des colonnes? Des plafonds hauts? Il y a de quoi faire rêver les passionnés d\'escalade. À Sherbrooke, Vertige Escalade s\'est installé dans les locaux de l\'ancienne église Christ-Roi, fermée en 2006. Des murs de grimpe ont été installés tout autour de la nef, et il est possible de s\'élancer sur une tyrolienne à partir de la tribune arrière. Les images du chemin de croix, elles, ont été remplacées par des photos de sport en plein air.
  • Un restaurant communautaire
    Firme : Rayside I Labossière
    À Montréal, le Chic Resto-Pop, situé dans l’église Saint-Mathias-Apôtre, offre depuis 2002 des repas à prix modique aux gens défavorisés du quartier Hochelaga-Maisonneuve. On peut également se rassasier au restaurant Le Jubé, dont les profits sont remis au Chic Resto-Pop. \n

NOTRE DOSSIER:

» Une centaine de municipalités ont racheté leurs églises pour les préserver

INOLTRE SU HUFFPOST

Des églises du Québec qui ont changé de vocation