NOUVELLES

À l'aube de sa première saison, l'équipe Bora-Argon 18 veut faire parler d'elle

23/01/2015 04:33 EST | Actualisé 25/03/2015 05:12 EDT

MONTRÉAL - Assurée d'être au départ de la 102e édition du Tour de France en juillet prochain, l'équipe Bora-Argon 18 n'a pas l'intention de patienter jusqu'à la grande classique estivale avant de faire parler d'elle.

C'est du moins le souhait exprimé par le président et fondateur de Argon 18, Gervais Rioux, en marge du premier camp d'entraînement de l'équipe cycliste pro-continentale que le manufacturier québécois de vélos co-commandite.

«On va beaucoup parler de nous et de l'équipe au cours des prochains mois et pas seulement en juillet», a avancé Rioux, lors d'une téléconférence depuis Palma de Majorque, en Espagne, où il assiste aux premiers coups de pédales de la vingtaine de coureurs de l'équipe allemande sur ses vélos.

Argon 18 a fait son entrée dans la cour des grands en juillet dernier en concluant un partenariat avec l'équipe NetApp-Endura, rebaptisée depuis Bora-Argon 18. En vertu d'une entente de trois ans, l'entreprise installée à Montréal est devenue le fournisseur exclusif de vélos et de services de l'équipe.

«Ce n'est que le début pour nous, a poursuivi Rioux, qui a fondé Argon 18 il y a 25 ans. Ça fait plusieurs années que nous nous préparons pour cette étape. L'équipe nous a choisi pour lui fournir les vélos et nous sentons qu'il s'agit d'une association solide. Il faut bâtir là-dessus. J'ai très confiance en l'équipe.»

Avant de prendre part au Tour de France, la plus célèbre course cycliste au monde (4-26 juilet), l'équipe disputera plusieurs épreuves, en commençant par le Challenge de Majorque la semaine prochaine.

«Il s'agit d'une course qui dure quatre étapes, mais sans classement cumulatif, a poursuivi l'olympien qui a participé aux Jeux de Séoul en 1988. Certains coureurs de l'équipe iront ensuite disputer le Tour de Qatar et le Tour d'Oman en février.»

L'équipe a également reçu des invitations pour disputer la Tirreno-Adriatico (11-17 mars) et la classique Milan - San Remo (22 mars). Le Tour des Flandres (5 avril) et le Paris-Roubaix (12 avril) complèteront la saison des classiques.

Selon Dominique Fortin, chef mécanicien chez Argon 18, les premières impressions des coureurs sont positives.

«Pour l'instant, ça se passe très, très bien, a commenté Fortin, également présent au camp d'entraînement afin de faciliter l'adaptation. Nous recueillons les commentaires des coureurs et des mécanos et ils sont vraiment satisfaits de la première prise en main des vélos.

«Nous nous étions préparés longtemps à l'avance, nous avions toutes les coordonnées des gars pour ajuster chaque vélo selon leurs préférences personnelles. Jusqu'ici, nous n'avons dû faire que des modifications mineures.»

Argon 18 fournira quelque 150 vélos à l'équipe au fil de la saison. Les coureurs disposeront de trois modèles différents, notamment le Nitrogen, un vélo de route qui possède un aérodynanisme supérieur. Les deux autres sont adaptés pour les grimpeurs (Gallium Pro) et les contre-la-montre (E-118 Next).

L’équipe est composée cette saison de 20 coureurs de 10 nationalités différentes.

Bora, l'autre commanditaire majeur de l'équipe, est un fabricant de systèmes d'aspiration et de tables de cuisson.

PLUS:pc