NOUVELLES

Le TSX clôture sur un gain de plus de 200 points grâce au programme de la BCE

22/01/2015 05:03 EST | Actualisé 24/03/2015 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré jeudi un important gain de plus de 200 points pour une deuxième séance consécutive, après que la Banque centrale européenne eut annoncé la mise en place d'un important programme d'aide pour relancer l'économie et empêcher la zone euro de glisser dans une spirale déflationniste.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 203,56 points pour clôturer à 14 763,98 points, après que le président de la BCE, Mario Draghi, eut indiqué que la banque centrale se lançait dans un programme d'assouplissement quantitatif en vertu duquel elle allongera 60 milliards d'euros par mois pour acheter des obligations gouvernementales.

Plusieurs observateurs avaient espoir de voir M. Draghi annoncer une telle mesure, qui vise à faire grimper l'inflation près de la cible de deux pour cent privilégiée par la banque centrale. Le programme commencera en mars et se poursuivra jusqu'en septembre 2016 — même si en fait, M. Draghi a indiqué qu'il serait en vigueur jusqu'à ce que l'inflation soit revenue dans le droit chemin.

Le dollar canadien s'est déprécié après l'annonce de la BCE, cédant 0,45 cent US à 80,62 cents US. Le huard avait perdu la veille 1,5 cent US après le coup de théâtre de la Banque du Canada, qui a abaissé son taux directeur à 0,75 pour cent alors que la vaste majorité des observateurs s'attendait à ce qu'elle le laisse inchangé, comme c'était le cas depuis septembre 2010.

La réduction du taux directeur avait cependant aidé le TSX à engranger mercredi un gain de 252 points. Avec les progressions des deux dernières séances, l'indice phare du parquet torontois se retrouve en territoire positif par rapport au début de l'année.

Les principales places boursières de New York ont aussi avancé jeudi, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant gagné 259,7 points à 17 813,98 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 31,03 points à 2063,15 points et que l'indice composé du Nasdaq a grimpé de 82,98 points à 4750,4 points.

À Toronto, le secteur de la technologie a pris 1,8 pour cent, l'action de BlackBerry (TSX:BB) ayant notamment gagné 81 cents, soit 6,6 pour cent, à 13,06 $, après que le Financial Post eut rapporté que Samsung Electronics travaillait activement sur un plan en vertu duquel il prendrait le contrôle de la société canadienne, ou au moins s'emparerait d'une participation significative dans celle-ci.

Le secteur de l'industrie a pour sa part gagné 1,75 pour cent, même si l'action du Canadien Pacifique (TSX:CP) a lâché 61 cents à 226,35 $ après la publication de ses résultats trimestriels.

Le secteur aurifère a gagné 0,1 pour cent pendant que le cours du lingot d'or avançait de 7 $ US à 1300,70 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le groupe de la finance a aussi réalisé des gains, mais l'action de la Banque Royale (TSX:RY) a effacé 1,90 $ à 74,71 $ après l'annonce de son acquisition de la banque City National, de Los Angeles, dans le cadre d'une transaction amicale évaluée à 5,4 milliards $ US.

Le secteur de l'énergie a progressé de 0,9 pour cent, même si le prix du pétrole brut a reculé de 1,47 $ US à 46,31 $ US le baril à New York. Ce nouveau déclin du cours du brut était attribuable à la publication de données du département de l'Énergie des États-Unis, qui ont révélé que les réserves du pays avaient atteint un sommet de 80 ans la semaine dernière.

Le secteur des métaux et minerais diversifiés a glissé de 0,08 pour cent, pendant que le cours du cuivre abandonnait 3 cents US à 2,58 $ US la livre à New York.

PLUS:pc